Menu
Search
Mardi 27 Février 2024
S'abonner
close
Mardi 27 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Économie

La CGEM, la Bourse de Casablanca et l’AMMC veulent redynamiser le marché boursier 

La CGEM et la Bourse de Casablanca, avec le soutien de l’AMMC, se sont alliés autour d’une nouvelle feuille de route pour le développement du marché boursier marocain. L’ambition des parties prenantes est de contribuer à atteindre les objectifs fixés par le Nouveau Modèle de Développement et notamment l’augmentation du nombre de sociétés cotées à 300 à horizon 2035. 

No Image
Chakib Alj, président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Nezha Hayat, présidente de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC), Kamal Mokdad, président du Conseil d'Administration de la Bourse de Casablanca et Tarik Senhaji, DG de la Bourse de Casablanca, ont procédé, le 28 novembre, à la validation d’une feuille de route commune visant la dynamisation du marché boursier, en présence de Mohamed Horani, Président de l’Association Marocaine des Entreprises Faisant Appel Public à l’Epargne (APE).



« Cette feuille de route, fruit d’une approche consultative et fédératrice de l’écosystème lié à l’entreprise et son financement (Association APE, APSB, ASFIM, AMIC et conseillers financiers) s'articule autour de 4 piliers de développement majeurs : le renforcement du soutien institutionnel ; le développement du cadre incitatif ; l'accompagnement des entreprises privées et publiques, notamment les PME membres de la CGEM à travers un programme dédié ; et le déploiement d'une communication pour une meilleure visibilité du marché », indique les signataires dans un communiqué. La feuille de route engagera également les parties prenantes nécessaires, tant du secteur public que privé.

L’ambition des parties prenantes est de contribuer de manière concrète et effective à atteindre les objectifs fixés par le Nouveau Modèle de Développement (NMD) pour le marché des capitaux, notamment augmenter, à horizon 2035, le nombre de sociétés cotées à 300 et faire passer la capitalisation boursière totale à 70% du PIB.

« Cette feuille de route vient renforcer l’étroite collaboration historique entre les parties pour la dynamisation et le développement du marché boursier national. Pour rappel, en mars 2023, la CGEM et la Bourse de Casablanca avaient signé un MoU pour la promotion du marché boursier auprès des entreprises membres de la CGEM et en décembre 2021, les deux parties avaient œuvré, avec l’appui de l’AMMC pour la création de l’APE », précise le communiqué.