Menu
Search
Samedi 13 Juillet 2024
S'abonner
close
Samedi 13 Juillet 2024
Menu
Search

Les banques marocaines au mieux de leur forme

Après une baisse à deux chiffres en 2022, le résultat net cumulé des banques a bondi de 13,6% au premier semestre 2023, améliorant la rentabilité des actifs et celle des fonds propres. Le produit net bancaire de ces établissements a également progressé de 9% sur un an, après le recul de 4,8% enregistré en 2022. Les banques marocaines confirment ainsi leur solidité et leur résilience en dépit de l’accélération des créances en souffrance, comme l’indique le tableau de bord du système bancaire à fin juin 2023, fraîchement publié par Bank Al-Maghrib.

Le niveau de concentration de l’activité bancaire reste élevé.
Le niveau de concentration de l’activité bancaire reste élevé.
En attendant les résultats annuels, les banques marocaines ont confirmé leur solidité et leur résilience durant les six premiers mois de l’année 2023. Selon les derniers chiffres publiés par Bank Al-Maghrib, le résultat net cumulé des banques au premier semestre de l’année dernière a bondi de 13,6%, en glissement annuel, pour atteindre 9,3 milliards de DH, améliorant la rentabilité des actifs (ROA) à 1,1% et la rentabilité des fonds propres (ROE) à 11,8%.



Cette performance est portée par une bonne tenue des résultats d’intermédiation et un redressement des résultats de l’activité de marché, comme souligné en décembre dernier à l’occasion de la dix-huitième réunion du Comité de coordination et de surveillance des risques systémiques. Rappelons qu’en 2022, en raison de l’impact des nouvelles conditions de taux sur la valorisation comptable de son portefeuille de titres, le système bancaire a enregistré un recul de son résultat sur base sociale de 13%.

Source : BAM

Par ailleurs, le produit net bancaire (PNB) cumulé de ces établissements a atteint 30,2 milliards de DH au premier semestre 2023, en progression de 9% sur un an. Soit un rebond après le recul de 4,8% enregistré en 2022, sous l’effet de l’impact de la hausse des taux monétaires et obligataires sur la valeur de marché du portefeuille-titres des banques. S’agissant des créances en souffrance, leur progression a connu une accélération de 5,8% par rapport à fin juin 2022, pour se situer à 92,3 milliards de DH, le taux de risque ayant, en conséquence, augmenté de 0,1 point de pourcentage à 8,6% sur base sociale.

À noter que le réseau bancaire continue à se réduire sous l’effet de la digitalisation croissante des services bancaires. Il a diminué à 5.641 guichets bancaires à fin juin 2023, soit 6.532 habitants par guichet. Une décrue qui tend à s’intensifier au vu de l’accélération du canal numérique depuis la pandémie et de la mise en œuvre par les banques de stratégies visant à réorganiser et optimiser leurs réseaux de distribution sur le plan géographique et des services offerts à la clientèle.

Soulignons aussi que le niveau de concentration de l’activité bancaire reste élevé. La part des trois premières banques dans le total-actif du secteur s’est établie à 62,1% à fin juin 2023. De même, la part des trois premières banques dans le total dépôts s’est situé à 63,8% durant la même période.

Par ailleurs, selon le tableau de bord publié par la Banque centrale, le système bancaire au Maroc compte 88 établissements de crédit et assimilés, dont 24 banques (y compris 5 banques participatives et 3 fenêtres participatives), 29 sociétés de financement, 6 banques off-shore, 11 associations de micro-crédit, et 17 établissements de paiement.

Parmi les principaux indicateurs, on note que l’encours des financements des banques participatives par Mourabaha s'est élevé à 25,8 milliards de DH au premier semestre 2023, soit une progression de 20,6% sur un an, dont 19,3 milliards hors marges constatées (+23,8%). La Mourabaha immobilière représente l’essentiel de ces financements avec 21,9 milliards de DH (+17,4%), dont 16,0 milliards hors marges constatées (+20,4%). Concernant les associations de micro-crédit, elles ont enregistré un encours de crédits à 8,4 milliards de DH, en baisse de 3,5% par rapport à fin juin 2022. Leur résultat net cumulé ressort à 90 millions de DH.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.