Menu
Search
Mardi 16 Juillet 2024
S'abonner
close
Mardi 16 Juillet 2024
Menu
Search

Les Agents et Courtiers d’Assurance explorent les nouveaux métiers du secteur

La 8ème rencontre des Agents et Courtiers d’Assurance au Maroc dévoile les enjeux de l’avenir des intermédiaires d’assurance. Ce rendez-vous permettra à la profession d'anticiper les impacts de la généralisation de l’AMO et d'explorer les nouveaux métiers du secteur.

No Image
La 8ème édition de la rencontre annuelle de la Fédération Nationale des Agents et Courtiers du Maroc (FNACAM) sera organisée le 6 juin prochain à Casablanca. Cette édition portera sur le thème « L’avenir de l’intermédiaire d’assurance : Entre la généralisation de l’AMO et les nouveaux métiers pour le réseau de distribution ». Elle rassemblera les principaux acteurs et experts du secteur de l’assurance pour échanger sur les tendances actuelles, les défis et les opportunités qui façonnent l'avenir de la profession.

Lors de cette édition, il sera principalement question d’un sujet phare pour la profession, celui de la généralisation de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et de son impact sur le métier de l’intermédiaire d’assurance. Les intervenants traiteront également des principaux défis auxquels sont confrontés les intermédiaires et partageront leurs réflexions autour des pistes de solutions pour protéger et renforcer le métier de l’intermédiation. En complément, la diversification des métiers du réseau de distribution sera également discutée, mettant en lumière les opportunités qu’elle offre aux professionnels pour élargir leurs compétences et explorer de nouvelles voies de croissance, indiquent les organisateurs.

A ce titre, Farid Bensaid, président de la FNACAM, souligne que la généralisation de l’Assurance Maladie Obligatoire représente un tournant décisif pour la profession. "Ce passage à l’AMO, qui se fera sûrement dans les prochaines années impactera sérieusement les intermédiaires d’assurance dont le portefeuille comprend majoritairement de « La maladie ». Il est crucial que nous anticipions ce changement et que nous nous adaptions pour ne pas laisser sombrer ces intermédiaires", note le président. "En parallèle, la diversification des métiers du réseau des agents et courtiers offre des perspectives prometteuses pour l’avenir de nos intermédiaires et pourrait être une alternative pour compenser les pertes futures. Ces nouveaux services renforceront notre capacité à répondre aux besoins évolutifs du marché", poursuit le responsable. Et de conclure qu'à l’approche de la sortie du Livre IV, nouvelle mouture, la FNACAM doit continuer à porter haut et fort l’étendard de l’ensemble des intermédiaires, qu’ils soient agents ou courtiers, de petites ou grandes tailles.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.