Menu
Search
Mardi 23 Juillet 2024
S'abonner
close
Mardi 23 Juillet 2024
Menu
Search
lock image Réservé aux abonnés

Logistique : une plateforme de 44,5 hectares en projet à Kénitra

Une nouvelle brique dans la construction de l’offre logistique dans la région de Rabat-Salé-Kénitra. L’Agence pour le développement de la logistique planche sur la réalisation d’une plateforme logistique à Oulad Bourahma à Kénitra. La future zone couvrira une superficie de 44,5 ha et se situera dans un emplacement à proximité de la voie ferrée et des pôles économiques de la région, dont la zone franche de Kénitra et le complexe industriel de PSA.

No Image
L’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) entend renforcer l’offre en infrastructures logistiques dans la région de Rabat-Salé-Kénitra. Le régulateur du secteur projette d’installer une nouvelle zone logistique à Kénitra dans la zone d'Oulad Bourahma. Le site d’implantation de la future plateforme se situe au nord-est de la capitale du Gharb, sur la route nationale 4, dans la commune rurale Ameur Seflia. Il bénéficie de la proximité de pôles économiques, notamment la plateforme industrielle intégrée Atlantic Free Zone et le complexe de PSA, ainsi que de son emplacement à proximité de la voie ferrée et au nord de la voie express menant vers Sidi Yahia. Ce qui rend la future zone logistique d’une importance stratégique pour la région. La plateforme couvrira une superficie de 44,5 hectares. Son terrain est une propriété de l’AMDL.



L’institution, qui fera prochainement l’objet d’un repositionnement stratégique diligenté par le département des Finances, devra recruter, le 9 juillet prochain, une assistance technique afin de l’accompagner dans la réalisation des études techniques pour l’aménagement in-site et hors-site de cette zone logistique.

La consultation consistera à réaliser une vérification et procéder à la validation des livrables provisoires et définitifs du projet en ce qui concerne les études techniques préalables (géotechniques, protection contre les inondations, accès à la zone logistique et étude de trafic interne, protection contre l’incendie, etc.).
Il s’agit également de mener les études techniques d’avant-projet sommaire, les études techniques d’avant-projet détaillé des solutions d’aménagement retenues, en plus de la vérification et la validation des avant-métrés, la vérification et la validation du projet d’exécution et du dossier de consultation des entreprises pour les travaux d’aménagement du projet. De même, le prestataire retenu aura à accompagner le maître d’ouvrage dans l’établissement des dossiers des appels d’offres relatifs au contrôle qualité du projet, au contrôle topographique et son assistance via un bureau de contrôle dans la phase des travaux.
«L’amélioration de la compétitivité logistique est un réel levier de développement territorial pour les régions. Une logistique performante constitue un facteur clé de l’attractivité des territoires et permet d’accompagner et de catalyser leurs dynamiques économiques. Cette performance logistique passe impérativement par la mise en place d’infrastructures et d’installations logistiques optimales répondant aux besoins réels des opérateurs économiques», souligne l’AMDL.
Afin de pouvoir actionner ce levier, l’Agence rappelle avoir entamé la réalisation de zones et d'installations logistiques sur l’ensemble du territoire national, notamment dans les région de Casablanca-Settat où quelque 70 ha sont mobilisés, Souss-Massa (45 ha), Fès-Meknès (32 ha), Marrakech-Safi (37 ha), Béni Mellal-Khénifra (9 ha) et Draâ-Tafilalet (5,5 ha). Dans la même perspective et afin de doter la région de Rabat-Salé-Kénitra d’une infrastructure logistique moderne et performante, l’institution procédera à la réalisation de la zone logistique d’Oulad Bourahma.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.