Menu
Search
Lundi 24 Juin 2024
S'abonner
close

Managem : les résultats semestriels plombés par la baisse des cours à l’international

Le résultat net part du groupe (RNPG) de Managem s'est établi à 305 millions de dirhams au premier semestre de cette année, contre 1,21 milliard un an auparavant.

Managem poursuit sa stratégie de croissance orientée vers le développement de grands projets liés à la transition énergétique au Maroc et les projets aurifères en Afrique de l’Ouest.
Managem poursuit sa stratégie de croissance orientée vers le développement de grands projets liés à la transition énergétique au Maroc et les projets aurifères en Afrique de l’Ouest.
Ce résultat traduit l'évolution baissière des résultats d'exploitation et financier, indique un communiqué de Managem, dont le conseil d'administration s'est réuni jeudi dernier sous la présidence de Imad Touimi pour arrêter les comptes clos au 30 juin 2023.

>> Lire aussi : Managem : voici pourquoi les revenus se sont contractés au premier semestre 2023

Le résultat d'exploitation a diminué de 666 millions de DH pour se situer à 630 millions de DH, suite à la baisse de l'excédent brut d'exploitation à près de 1,36 milliard de DH, note le groupe minier. Le résultat financier a, quant à lui, reculé de 216 millions DH du fait de la non-récurrence des gains de change réalisés au cours de la même période de l'année précédente.

Pour ce qui est du chiffre d'affaires, il s'est établi à 4,18 milliards de DH, en retrait de 23% par rapport à la même période un an plus tôt. Cette évolution est marquée par l'important reflux des cours sur le marché international, soit -49% pour le cobalt, -25% pour le zinc et -12% pour le cuivre. Elle est également attribuée à la baisse de la contribution de l'or à l'international en raison de la suspension des activités opérationnelles au Soudan depuis le 20 avril et de la diminution de la production d'or de la mine TRI-K au premier semestre. Il s'agit aussi de la consolidation des productions des activités cobalt, Argent et métaux de base au Maroc, ainsi que de l'appréciation de la parité de change dollar/dirham de 4%.

Côté perspectives, Managem poursuit la mise en œuvre de sa stratégie de croissance orientée vers le développement de grands projets liés à la transition énergétique au Maroc et les projets aurifères en Afrique de l'Ouest. À cet égard, le groupe a lancé la construction du projet cuprifère Tizert au Maroc et le Projet aurifère Boto au Sénégal.

Pour ce second semestre 2023, Managem continuera de déployer ses efforts d'amélioration des performances opérationnelles et devrait redémarrer progressivement ses activités de production au Soudan. Malgré une amélioration prévisible des résultats du second semestre, les résultats consolidés du groupe attendus au terme de l'année devraient enregistrer un net repli par rapport à l'année précédente, conséquence de la baisse des résultats du premier semestre et de la tendance baissière des cours des métaux de base et du cobalt.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.