Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search
lock image Réservé aux abonnés

Noor Midelt : le point sur l'avancement de ce mégaprojet solaire

Le développement du complexe Noor Midelt, l’un des plus grands projets solaires au monde (1.600 MW), avance désormais à grands pas. La première centrale Noor Midelt I a atteint sa phase finale de développement et la clôture financière est prévue pour ce second semestre 2024. En ce qui concerne Noor Midelt II et III, après l’annonce des soumissionnaires pré-qualifiés, Masen a lancé la procédure d’appel d’offres (RfP).

Une fois réalisé, Noor Midelt contribuera fortement à l’atteinte de l’objectif du Royaume de disposer, avant 2030, d’un mix électrique avec plus de 52% de la capacité d’origine renouvelable.
Une fois réalisé, Noor Midelt contribuera fortement à l’atteinte de l’objectif du Royaume de disposer, avant 2030, d’un mix électrique avec plus de 52% de la capacité d’origine renouvelable.
Masen met les bouchées doubles pour la réalisation du complexe Noor Midelt, l’un des plus grands projets solaires au monde, avec une capacité installée totale d’environ 1.600 mégawatt (MW). Le bras armé de l’État dans les énergies renouvelables accélère le développement des trois centrales, à commencer par Noor Midelt I qui a connu des retards suite à la crise sanitaire de la Covid-19. Cette centrale hybride solaire aura une capacité d’environ 800 MW, utilisant la technologie photovoltaïque (PV) et un système de stockage d’énergie par batteries (BESS) avec un minimum d’environ 5 heures de stockage. Selon nos informations, le projet a atteint sa phase finale de développement et la clôture financière est prévue pour ce second semestre 2024.



Pour ce qui est de Noor Midelt II (deuxième phase du Programme Noor Midelt), après avoir annoncé en juillet 2023 la liste des entreprises pré-qualifiées, Masen a lancé, le 10 avril 2024, la procédure d’appel d’offres (RfP : Request for Proposals) pour la sélection du partenaire privé dans le cadre d’un schéma IPP (Independent Power Producer) couvrant la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance de la centrale. Noor Midelt II consiste en une centrale photovoltaïque avec stockage batterie d’une capacité installée d’environ 400 MW de PV et offrant 2 heures de stockage.

Pour ce qui est de Noor Midelt III, Masen a lancé en août 2023, la procédure de pré-qualification pour sélectionner le partenaire privé chargé de de la conception, du financement, de la construction, de l’exploitation et de la maintenance du projet. Le 12 décembre 2023, Masen a annoncé la liste des 8 soumissionnaires préqualifiés pour le développement du projet, dont 7 sont des consortiums et 1 est une entité unique. Suite à cette pré-qualification, le 22 juin 2024, Masen a lancé la procédure d’appel d’offres (RfP) pour le projet Noor Midelt III. Celle-ci aura une capacité installée en photovoltaïque d’environ 400 MW et sera dotée d’une capacité de stockage à base de systèmes Batteries (BESS) de 400 mégawattheures (MWh) environ, pouvant sécuriser jusqu’à 460 MWh pendant les heures de pointe. La centrale devrait ainsi produire de l’électricité pendant la journée en utilisant des panneaux photovoltaïques et sécuriser l’énergie pendant les heures de pointe grâce au système de stockage BESS. Cette combinaison technologique contribuera à l’intégration massive des énergies renouvelables et participera à la couverture des besoins de la super pointe du Système électrique national.



Pour ce projet, Masen jouera plusieurs rôles, y compris ceux de preneur d’électricité, actionnaire et fournisseur de terrain. D’ailleurs, Masen signera un accord d’achat d’électricité de 30 ans avec la société de projet. Celle-ci sera constituée par l’adjudicataire selon la loi marocaine, avec Masen prenant une participation minoritaire de 25% dans la société de projet et dans la société de gestion et de maintenance (O&M). Le montage financier du projet prévoit notamment la participation de Masen, de l’adjudicataire, des banques commerciales marocaines et d’institutions financières internationales.

À cet effet, Masen planche sur le recrutement d’un conseiller financier expérimenté pour l’assister dans la structuration optimale du financement (Financial advisory services for Noor Midelt III), dans le but de garantir la viabilité financière et le succès global du projet Noor Midelt III. Avec le déploiement accéléré des trois centrales, Noor Midelt contribuera fortement à l’atteinte de l’objectif du Royaume de disposer, avant 2030, d’un mix électrique dont au moins 52% de la capacité sera d’origine renouvelable.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.