Menu
Search
Vendredi 23 Février 2024
S'abonner
close
Vendredi 23 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Économie

Le groupe OCP veut lever 5 milliards de DH sur le marché obligataire

Nouvelle opération stratégique chez le groupe OCP. Le géant phosphatier a décroché le visa de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) pour une émission obligataire subordonnée perpétuelle avec options de remboursement anticipé et de différé de paiement d’intérêt d’un montant de 5 milliards de dirhams. La période de souscription démarrera le 7 décembre et sera clôturée le 11 du même mois.

Le géant de l’industrie phosphatière et chimique est sur un programme d’investissement vert de 13 milliards de dollars pour la période 2023-2027.
Le géant de l’industrie phosphatière et chimique est sur un programme d’investissement vert de 13 milliards de dollars pour la période 2023-2027.
La souscription est strictement réservée aux investisseurs qualifiés de droit marocain et est interdite aux États-Unis et à toute personne résidente au pays de l’Oncle Sam. Les organismes de conseil de l’opération sont CDG Capital et Attijariwafa bank Corporate Finance.
CDG Capital et Attijariwafa bank sont également les organismes chargés du placement.



À travers cette émission, le groupe entend renforcer sa structure de capital, diversifier ses sources de financement et ainsi contribuer à sa nouvelle stratégie de croissance basée sur le renforcement de sa capacité industrielle et la réalisation de sa transition énergétique. Rappelons que dans le cadre de son programme de développement visant à asseoir sa position de leader, le groupe a lancé un programme d’investissement vert de 13 milliards de dollars pour la période 2023-2027. Son objectif, accroître sa capacité d'extraction minière et de production d'engrais et atteindre une neutralité carbone en 2040.

Ce programme d’investissement est financé par des fonds propres et de l’endettement. Afin de satisfaire une partie de ses besoins en financement, l'OCP a décidé de recourir à cet emprunt obligataire subordonné perpétuel national. «Ce recours s’inscrit dans une stratégie visant à optimiser l’accès aux marchés des capitaux et diversifier les sources de financement», souligne le groupe. Le recours à un emprunt par l’émission d’obligations subordonnées perpétuelles permet donc à l’émetteur de consolider sa structure financière notamment en lui conférant un traitement en capitaux propres en IFRS et par les agences de notation sous réserve du respect des conditions requises par celles-ci. De même, afin de maintenir les obligations dans la partie permanente de sa structure de capital, l'OCP a l’intention de financer, tout remboursement de cet emprunt à la date de remboursement des obligations ou dans un intervalle de 6 mois préalable à ladite date de remboursement, par une émission de titres de capital, ou de titres de rang pari passu avec la présente émission dont les termes confèrent un traitement au moins équivalent au niveau de contenu en capitaux propres des titres remboursés.