Menu
Search
Mercredi 19 Juin 2024
S'abonner
close
Mercredi 19 Juin 2024
Menu
Search

Services : Seuls 34% des chefs d'entreprises s’attendent à une hausse de l’activité

Le secteur tertiaire continuerait à faire preuve du dynamisme, mais sa vigueur serait de moins en moins perceptible. Une enquête de conjoncture du HCP auprès des opérateurs du secteur montre qu’un peu plus d’un tiers seulement des chefs d'entreprises du secteur des services marchands non financiers s’attendent à une hausse de l’activité pour ce quatrième trimestre 2023 et 26% redoutent une baisse. Pour le secteur du commerce de gros, 59% des patrons anticipent une stabilité du volume global des ventes et 23% d’entre eux s’attendent à une hausse.

L’activité dans le secteur des services marchands non financiers au 4ème trimestre 2023 est tirée vers le bas par les branches des transports aériens et de l’hébergement et restauration.
L’activité dans le secteur des services marchands non financiers au 4ème trimestre 2023 est tirée vers le bas par les branches des transports aériens et de l’hébergement et restauration.
Le secteur tertiaire devrait rester dynamique, mais sa vigueur serait de plus en plus rognée. Le dernier sondage du Haut-Commissariat au Plan (HCP) auprès des opérateurs du secteur fait ressortir cette tendance, confirmant les précédentes prévisions de cette même institution. En effet, un peu plus d’un tiers (34%) seulement des chefs d'entreprises du secteur des services marchands non financiers s’attendent à une hausse de l’activité globale pour ce quatrième trimestre 2023 et plus d’un quart (26%) redoutent une baisse. Cette évolution globale de l’activité est tirée vers le bas notamment par la méforme de l’activité prévue dans les branches des transports aériens et de l’Hébergement et Restauration, au moment où l’activité prévue dans les branches des transports terrestres et transport par conduites et de l’entreposage et services auxiliaires des transports est promise à de belles perspectives au dernier trimestre de l’année en cours, selon les patrons interrogés dans le cadre des enquêtes trimestrielles de conjoncture du HCP. Il en ressort aussi que près des deux tiers des dirigeants d’entreprises de ce secteur pronostiquent une stabilité de la demande et 31% une augmentation des effectifs employés.

Pour le secteur du commerce de gros, trois grossistes sur cinq (59%) anticipent une stabilité du volume global des ventes pour le quatrième trimestre 2023 et 23% d’entre eux s’attendent à une hausse. Cette évolution globale serait essentiellement due, d’une part, à l’accroissement prévu des ventes dans le commerce de gros de biens domestiques et le commerce de gros d'autres équipements industriels et, d’autre part, à la contraction attendue des ventes dans les autres commerces de gros spécialisés et le commerce de gros de produits alimentaires, de boissons et de tabac.

Le sondage du HCP auprès des opérateurs du commerce de gros montre également que les commandes prévues pour ce trimestre seraient d’un niveau normal selon 79% des grossistes et l’emploi connaîtrait une stabilité des effectifs selon 82% des chefs d’entreprises.

Il est à rappeler que le HCP s’attendait dans le budget économique exploratoire 2024 publié en juillet dernier à ce que le secteur tertiaire affiche une croissance de 4,2% en 2023 après 5,4% en 2022 et ralentir davantage en 2024, avec une hausse de 3,3% seulement.

Commerce de gros : les ventes stables sur le marché local

En ce qui concerne les appréciations des chefs d’entreprises pour le troisième trimestre 2023, le HCP indique que l’activité des services marchands non financiers aurait été marquée par une augmentation selon 70% des patrons et un recul selon 13%. Cette évolution aurait résulté, d’une part, de l’amélioration de l’activité dans les branches des télécommunications, des transports aériens et de l’hébergement & restauration et, d’autre part, du repli de l’activité observée pour les activités de location et location-bail et des activités de poste et de courrier. Dans ces conditions, le taux d’utilisation des capacités de prestation (TUC) du secteur se serait établi à 78%. Pour les carnets de commandes du secteur, ils seraient situés à un niveau normal selon 77% des patrons et inférieur à la normale selon 18%. L’emploi aurait affiché, quant à lui, une stabilité selon 78% des chefs d’entreprises, et une baisse selon 14%.

S’agissant du secteur du commerce de gros, les ventes sur le marché local seraient stables selon 60% et en hausse selon 20%, au troisième trimestre 2023. Cette évolution proviendrait, d’une part, du bon comportement des ventes dans le commerce de gros d'autres équipements industriels et les autres commerces de gros spécialisés et, d’autre part, de la baisse des ventes dans le commerce de gros de biens domestiques et le commerce de gros de produits agricoles bruts et d'animaux vivants. L’emploi se serait stabilisé selon 82% des chefs d’entreprise. Pour les stocks de marchandises, ils se seraient situés à un niveau normal selon 85% des grossistes. La tendance observée des prix de vente aurait, quant à elle, connu un accroissement, selon 43% des patrons et une stabilité selon 51% d'entre eux.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.