Menu
Search
Vendredi 23 Février 2024
S'abonner
close
Vendredi 23 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Économie

Taqa Morocco : le bénéfice en repli de 19,7% à fin septembre

Taqa Morocco divulgue ses résultats financiers au terme du troisième trimestre 2023, faisant état d’une croissance solide malgré les défis persistants sur le marché mondial de l’énergie.

No Image
À fin septembre dernier, le premier producteur privé d’électricité au Maroc a enregistré un chiffre d’affaires (CA) consolidé de 10,43 millions de DH, en croissance de 7% par rapport à la même période en 2022. Cette performance est attribuée à l’amélioration de l’efficience opérationnelle des unités de la Centrale et à l’évolution du prix du charbon sur le marché mondial.



Au troisième trimestre 2023, le CA consolidé atteint 2,98 millions de DH, en baisse par rapport aux 3,83 millions de DH du même trimestre en 2022, principalement en raison de la diminution des prix du charbon sur le marché international.

Pour le taux de disponibilité globale, il est élevé à 95,1% à fin septembre 2023, dépassant les résultats de la même période en 2022 (94,5%). «Cette amélioration découle de la réussite d’une révision mineure de 25 jours de l’Unité 5 et des retombées positives des révisions antérieures», explique la société.

Cependant, le taux de disponibilité global du troisième trimestre de cette année connaît une légère baisse à 95,3%, en raison des inspections conformes au plan de maintenance sur les unités 4 et 6.

Le résultat d’exploitation au 30 septembre 2023 s’établit à 2,11 millions de DH, en baisse par rapport aux 2,27 millions de DH de la même période en 2022, principalement influencé par l’évolution du prix d’achat du charbon. Une perte de change exceptionnelle due à la fluctuation de la parité dollar/dirham impacte le Résultat net part du Groupe, qui s’est établi à 787 millions de DH au 30 septembre 2023 en repli de 19,7%.

Pour ce qui est des investissements, ils se sont élevés à 114 millions de DH à fin septembre, incluant principalement la révision mineure de l’Unité 5 et des projets d’exploitation et de maintenance. L’endettement net du Groupe atteint 5,93 milliards de DH, en hausse de 4% sur un an, suite à une levée de fonds de 6,6 milliards de DH pour reprofiler la dette de la filiale Jlec 5&6.