Menu
Search
Lundi 24 Juin 2024
S'abonner
close

Laâyoune : Lancement de la plateforme numérique du programme "Jisr" pour l'autonomisation des femmes

La plateforme numérique du programme "Jisr" pour l'autonomisation et le leadership, visant à faciliter l’autonomisation des femmes dans la région Laâyoune-Sakia El Hamra, a été lancée, vendredi à Laâyoune, lors d’une rencontre tenue en présence de la ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar.

No Image
Profitant à 3.000 bénéficiaires à l’échelle régionale, cette plateforme numérique ambitionne de faciliter l’inscription de femmes dans le programme "Jisr" pour l’autonomisation et le leadership. Ce programme vise à promouvoir l’entrepreneuriat féminin et à faciliter l’accès des femmes au marché du travail, à travers leur accompagnement et leur formation au niveau régional, en vue d’améliorer leurs compétences dans le domaine entrepreneurial et de réduire les disparités régionales.

>> Lire aussi : Situation de la femme : les engagements du gouvernement Akhannouch

Fruit d’un partenariat entre le ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) au Maroc, ce programme a été réalisé avec l’appui de l’Agence espagnole pour la coopération internationale au développement (AECID).

Intervenant à cette occasion, Aawatif Hayar s’est félicitée du lancement de cette plateforme numérique ayant pour objectif de faciliter l'autonomisation économique des femmes, en tant que levier de consolidation des bases d'un partenariat entre le département de tutelle et les acteurs de la région.

Elle a rappelé, dans ce sens, la convention de partenariat scellée entre son département, la Wilaya de la région Laâyoune-Sakia El Hamra et le Conseil régional, afin de mettre en œuvre le "Programme Jisr pour l'autonomisation et le leadership", à travers lequel les partenaires ambitionnent de contribuer à la mise en œuvre de l'engagement du gouvernement visant à porter le taux d'activité des femmes à 30 % d'ici 2026.

Le lancement de cette plateforme intervient conformément aux Hautes Orientations Royales et s’inscrit en droite ligne avec le contenu du nouveau modèle de développement, qui met l’accent sur la place de la région en tant que centre de convergence des politiques sectorielles et de synergie entre tous les acteurs de la région, a-t-elle enchainé, faisant remarquer que ce programme contribuera à la mise en œuvre du programme gouvernemental.

De même, Mme Hayar a noté que son département a élaboré une stratégie qui a érigé une nouvelle vision des interventions du pôle social, fondée sur une nouvelle ingénierie sociale, visant à fournir une génération nouvelle de centres et de services basés sur la proximité, la numérisation et la durabilité, précisant que le programme '’Jisr’’ cible 3.000 femmes au niveau de chaque région, avec un total de 36.000 femmes à l'échelle nationale.

Dans cette lignée, la responsable gouvernementale a souligné que des objectifs spécifiques à ce programme ont été fixés portant sur l’accompagnement des femmes en situation difficile porteuses de projets, le renforcement de leurs capacités managériales et techniques et l’amélioration de la gouvernance de leurs projets, et ce en partenariat avec l'Entraide nationale, l’Agence de Développement Social, à travers des incubateurs sociaux au niveau régional.

Le coût global de ce programme à l’échelle nationale s'élève à environ 386 MDH, avec une contribution du ministère à hauteur de 163 MDH, de l'Initiative nationale pour le développement humain (42 MDH) et les Conseils régionaux et provinciaux (153,5 MDH), a-t-il précisé.

Pour sa part, le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, a indiqué que ce programme aura un impact majeur sur la femme et la famille en général, en créant les conditions propices de leur intégration et de leur autonomisation socio-économique, par le biais du financement, de la formation, de l’encadrement et de l’accompagnement.

M. Bekrate a aussi mis en avant les efforts consentis par les différents acteurs et parties prenantes au niveau de la région, afin d’améliorer les indicateurs du développement humain, en veillant notamment à améliorer les conditions économiques et sociales des catégories démunies, à renforcer l'accès aux services et aux infrastructures de santé et à réduire les disparités territoriales.

Ont notamment pris part à cette rencontre, le président du Conseil régional, Sidi Hamdi Ould Errachid, le directeur de l’Entraide Nationale, Khettar El Mojahidi et le Directeur de la promotion des droits des personnes en situation de handicap, Taleb Bouya Aba Hazem, ainsi que des élus, des chefs des services extérieurs et acteurs de la société civile.

A cette occasion, une série de conventions ont été signés portant sur la cession de 14 centres sociaux au ministère, en plus de la présentation du bilan de la plateforme numérique d'autonomisation économique et d’un exposé sur le programme d'autonomisation économique des femmes au foyer en situation difficile.

En marge de cette rencontre, Mme Hayar et la délégation l’accompagnant ont inauguré le centre multifonctionnel pour les femmes en situation difficile dans la commune de Dcheira et visité le centre multifonctionnel pour les femmes au quartier "Al Wifaq", d’autant plus qu’ils ont remis des voitures aux espaces multifonctionnels des quartiers "Al Wifaq", "Al-Wahda" et El Marssa.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.