Menu
Search
Vendredi 14 Juin 2024
S'abonner
close
Vendredi 14 Juin 2024
Menu
Search
lock image Réservé aux abonnés

Kifach Nel9a Khadma : le stage de pré-embauche, une opportunité à saisir

Nouvelle étape dans le processus de recherche d'emploi : le stage de pré-embauche, la dernière porte qui mène vers le recrutement. C'est donc une phase importante que le candidat doit gérer de manière très sérieuse.

No Image
De plus en plus d'entreprises proposent aux candidats qui ont été retenus à la suite d'un entretien d'embauche une période de stage, avant de les confirmer, ou non, dans le poste. «Le stage de pré-embauche peut être mal perçu par certains candidats qui peuvent y voir une mise en doute de leur intégration à une entreprise qui leur a pourtant promis le poste. Mais en réalité, cette phase est très bénéfique pour le candidat, car elle facilite la suite de son parcours», indique Nabila Benohoud, professeure de Communication & Développement personnel à la FSJES Agdal-Rabat, invitée d'un nouvel épisode de «Kifach Nel9a Khadma ?».

À quoi sert le stage de pré-embauche ?

Le stage de pré-embauche est une option que l'entreprise peut proposer au candidat pour permettre une évaluation plus précise de ses compétences en situation réelle. Ce stage permet ainsi au recruteur d'observer et d'évaluer les compétences du candidat dans un contexte de travail, de mieux juger son potentiel, sa capacité d'adaptation et son adéquation avec le poste.
Ce stage offre également une période d'essai mutuelle entre l'entreprise et le candidat permettant ainsi une intégration progressive du candidat au sein de l'équipe et de l'organisation.
«Quand il intègre une entreprise, le candidat a un projet de carrière à gérer et à défendre. Il doit donc profiter de ce stage pour démontrer au recruteur qu'il a fait le bon choix. Il faut ainsi veiller à donner une image satisfaisante, que ce soit en termes de compétences ou de comportement», explique Nabila Benohoud. «Cette période de stage est également une excellente occasion de se familiariser avec l'environnement du travail, que ce soit pour les candidats fraîchement diplômés ou ceux qui ont changé d'emploi. Ceci va leur permettre de s'intégrer avec plus de souplesse et de fluidité dans le nouveau écosystème», ajoute l'experte.
Comme pour l'entreprise, le candidat peut également profiter de cette période de stage pour déterminer si cette structure qui va l'embaucher répond à ses attentes, si le cadre de travail lui convient, si la nature du travail lui convient, etc. C'est donc une période bénéfique pour l'entreprise et le candidat, souligne l'invitée.

Les conseils de l'experte pour réussir son stage de pré-embauche

1. Prendre des initiatives : pendant le stage, montrer votre proactivité et votre capacité à vous impliquer dans les missions qui vous sont confiées.

2. Faire preuve d'enthousiasme jusqu'au bout : maintenir une attitude positive et motivée tout au long du stage.

3. Soigner ses relations professionnelles : tisser de bonnes relations avec vos collègues et collaborer efficacement avec l'équipe.

4. Respecter les horaires de travail : la ponctualité est l'un des premiers points que le recruteur va observer, il faut donc respecter les heures d'entrée, de sortie, les pauses...
5. Comprendre le travail : il n’y a pas de question idiote ! Durant vos premiers jours de stage, vous devez poser beaucoup de questions pour comprendre la nature du travail.
6. Faire le bilan de la semaine : faites un point en fin de chaque semaine pour savoir où vous allez et être «pro-actif».
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.