Menu
Search
Mardi 23 Juillet 2024
S'abonner
close
Mardi 23 Juillet 2024
Menu
Search

Près d'un emploi sur cinq "fortement exposé" à l’IA générative (rapport)

Près d’un emploi sur cinq est "fortement exposé" à l’intelligence artificielle (IA) générative ou requiert des compétences qui peuvent en grande partie être exercées par cette technologie, selon un nouveau rapport du site de recherche d’emploi américain Indeed.

No Image

Environ 19,8% des emplois répertoriés sur Indeed ont été classés comme "fortement exposés" à l’une des formes de l'IA, comme ChatGPT, relève le site de recherche d’emploi américain Indeed.

>> Lire aussi : L'IA pourrait créer plus d'emplois qu'en détruire

Cependant, la grande majorité des emplois sont confrontés à une exposition plus limitée à l’IA générative, avec 45,7% des postes considérés comme "modérément exposés" à la technologie et 34,6% comme "peu exposés".

"Il ne fait aucun doute que l’IA générative constitue un progrès technologique puissant qui aura un impact sur tous les emplois, en particulier ceux du secteur technologique et sur le marché du travail dans son ensemble", a noté Svenja Gudell, économiste en chef d’Indeed, dans un communiqué de presse.

"Nos recherches montrent que [l'IA générative] est moins susceptible de remplacer un travail dans son ensemble, mais plutôt de servir d'outil pour augmenter ou rationaliser certaines parties d'un travail", a-t-elle ajouté.

Le rapport d'Indeed classe les emplois comme étant fortement, modérément ou peu exposés à l’IA générative, en fonction de la part des compétences nécessaires que la technologie pourrait effectivement réaliser.

L’IA générative maîtrisait 80% ou plus des compétences requises dans des postes très exposés, 50% ou plus des compétences dans des postes modérément exposés et moins de 50% des compétences dans des postes peu exposés.

Le rapport révèle que les emplois relatifs au développement de logiciels sont les plus exposés à l'IA générative, la technologie étant capable de réaliser 95% des compétences requises pour ces postes.

Les emplois dans les opérations informatiques et le service d'assistance, les emplois en mathématiques ainsi que les emplois en matière de conception et de documentation de l'information se trouvaient également à l'extrémité supérieure du spectre d'exposition potentielle à l'IA générative.

Les postes pouvant être exercés à distance ont également été considérés comme plus vulnérables à la nouvelle technologie.

À l’autre extrémité du spectre, les emplois de conducteur sont les moins exposés à l’IA générative, la technologie ne pouvant réaliser que 29% des compétences nécessaires. Les emplois dans le domaine de la beauté et du bien-être, des soins personnels et de la santé à domicile, ainsi que les soins infirmiers étaient également confrontés à certains des niveaux d'exposition potentielle à l'IA générative les plus faibles.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.