Menu
Search
Mardi 20 Février 2024
S'abonner
close
Mardi 20 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Enseignement

Kamal Daissaoui rempile à la tête de la Fédération de l’enseignement privé

Dr Kamal Daissaoui a été réélu pour un deuxième mandat à la présidence de la Fédération de l’enseignement privé au Maroc. À cette occasion, le président, réélu à l’unanimité, a renouvelé sa volonté d’œuvrer collectivement avec tous les acteurs du secteur afin d’améliorer continuellement la qualité de l’enseignement privé au Maroc.

Dr Kamal Daissaoui.
Dr Kamal Daissaoui.
Le Dr Kamal Daissaoui a été réélu pour un deuxième mandat à la présidence de la Fédération de l’enseignement privé au Maroc, lors de l’assemblée générale électorale qui s’est tenue le 11 novembre à Casablanca. Le président sortant a été plébiscité à l’unanimité par les membres de la Fédération, confortant ainsi son action depuis septembre 2020. Dans son discours après l’annonce des résultats, M. Daissaoui a exprimé sa profonde gratitude pour la confiance renouvelée qui lui a été accordée. Il s’est engagé à œuvrer collectivement avec tous les acteurs du secteur afin d’améliorer continuellement la qualité de l’enseignement privé au Maroc.

Intégrée à la Confédération générale des entreprises du Maroc, la Fédération joue un rôle essentiel dans le débat public sur la place du privé dans le système éducatif marocain. M. Daissaoui entend d’ailleurs travailler en étroite collaboration avec les différents intervenants pour améliorer les performances et la qualité de cet enseignement. Selon lui, la Fédération doit continuer à contribuer activement aux initiatives gouvernementales pour la refonte du système d’éducation et de formation. L’accent sera mis sur le rôle central du privé dans le dispositif national d’éducation, de formation professionnelle et d’enseignement supérieur, des missions cruciales pour le développement du Maroc.

M. Daissaoui est également le président de l’École marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI), l’une des grandes écoles d’ingénieurs. Déjà distingué par plusieurs Prix internationaux pour ses innovations en éducation, il possède une solide expérience dans ce secteur stratégique. Dans son allocution, le président réélu a d’ailleurs mis en avant le rôle clé de la Fédération dans l’élaboration des politiques publiques du secteur. Il a souligné sa mission consultative et de plaidoyer, ainsi que sa volonté de dialogue constructif avec les initiatives gouvernementales à venir pour améliorer le système éducatif.

L’élection des vice-présidents reflète la diversité de la Fédération, avec des représentants de tous les pans de l’enseignement privé marocain. Cette assemblée générale ordinaire a mobilisé les forces vives de ce secteur capital pour l’avenir du pays. Sous l’impulsion de M. Daissaoui, elle entend stimuler une interaction constructive avec les politiques publiques à venir. L’objectif est de consolider la place du privé dans un système éducatif marocain modernisé et tourné vers l’avenir. La Fédération de l’Enseignement Privé regroupe 333 membres représentant diverses catégories de l’enseignement privé au Royaume, couvrant l’enseignement de base, la formation professionnelle, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique. Elle demeure un acteur central pour le développement de l’enseignement privé au Maroc.