Menu
Search
Dimanche 16 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 16 Juin 2024
Menu
Search

La rentrée universitaire verra le déploiement des chantiers prioritaires du Pacte ESRI-2030

No Image

La rentrée universitaire 2023-2024 se caractérise par le déploiement opérationnel de plusieurs chantiers prioritaires du Pacte ESRI-2030, a indiqué, mercredi à Rabat, le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Abdellatif Miraoui. Ces chantiers prioritaires ont trait aux dimensions pédagogiques, scientifique et de gouvernance de la nouvelle dynamique de transformation dans laquelle est inscrite désormais l’université marocaine, a souligné le ministre lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation des principales nouveautés de la nouvelle rentrée universitaire.

>>Lire aussi : Bourse universitaire : priorité aux étudiants issus des régions sinistrées par le séisme (Miraoui)

M. Miraoui a relevé, dans ce sens, que l’effectif global des étudiants a connu une croissance de l’ordre de 6,8% pour totaliser 1,3 million d’étudiants, dont 94% proviennent du système public. Il a annoncé, à cette occasion, la hausse du nombre d’étudiants dans les établissements à accès limité afin d’accompagner la mise en œuvre de chantiers prioritaires, dont le programme de formation des ingénieurs et des cadres administratifs et techniques et le programme de formations de 10.000 assistants sociaux. Cette rentrée universitaire sera également marquée par des nouveautés dans le but de favoriser l’interaction entre le marché du travail, les opérateurs socioéconomiques et le renforcement du rôle de l’université, dont l’extension et la diversification des filières de formation du cycle de licence, en passant de 570 filières accréditées une année auparavant à 1.037 filières actuellement, a poursuivi M. Miraoui.

Le ministre a, en outre, assuré que la mise en place d’un nouveau dispositif d’inscription des étudiants leur permettra de disposer rapidement de l’ensemble des documents les concernant.

Concernant l’opérationnalisation du nouveau modèle pédagogique du cycle de licence, M. Miraoui a annoncé le déploiement de plusieurs nouveautés, particulièrement à travers l’optimisation des parcours de formation, l’introduction de modules de power skills pour impulser les capacité transversales et digitales des étudiants, la certification en langues étrangères, le renforcement des programmes de mobilité nationale et internationale et l’introduction du système des crédits. Cette opérationnalisation sera également marquée par l’intégration d’activités para-universitaires, ayant trait à la culture, à l’art, au sport et au volontariat, comme partie intégrante du cursus de formation, ainsi que l’introduction de l’annexe du diplôme, a souligné le ministre.

La rentrée universitaire 2023-2024 connaîtra aussi le lancement de nouveaux parcours d’excellence à partir du Bac+2 dans les facultés à accès ouvert, avec la création de 63 centres d’excellence qui affichent une forte attractivité, à en juger par le dépôt de pas moins de 66.000 candidatures pour une offre de 18.730 places pédagogiques, a relevé le ministre. Dans le volet de la promotion de la recherche scientifique et de l’innovation et leur alignement sur les priorités de développement du Royaume, le ministre a noté le lancement du programme de formation de 1.000 doctorants-moniteurs de nouvelle génération, dédiés à la recherche scientifique et impliqués dans l’encadrement pédagogique, en contrepartie d’une rétribution mensuelle nette de 7.000 dirhams.

Cette rentrée universitaire connaîtra aussi le démarrage de trois instituts thématiques de recherche, en l’occurrence l’ITR eau, l’ITR biotechnologies et l’ITR intelligence artificielle, et la création de trois nouvelles cités de l’innovation qui s’ajouteront aux six déjà établies, afin de valoriser les résultats de la recherche scientifique. Dans le même sillage, plusieurs dispositifs entrant dans le cadre de l’accélération de la transition numérique de l’écosystème de l’ESRI seront déployés dans le courant de l’année universitaire 2023-2024, a affirmé M. Miraoui, ajoutant que cette mesure sera accompagnée par le lancement de nouvelles plateformes digitales relatives à la gestion du parcours académique des étudiants et de l’équivalence des diplômes.

Dans le volet de l’appui social, M. Miraoui a souligné le relèvement des capacités d’accueil des cités universitaires de 5.520 lits supplémentaires et l’augmentation du nombre d’étudiants couverts par l’AMO, atteignant 600.000 bénéficiaires.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.