Menu
Search
Vendredi 23 Février 2024
S'abonner
close
Vendredi 23 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Fête du Trône 2004

Le Maroc veut développer la part du gaz dans son bouquet

«Le Maroc compte mettre en place un terminal de gaz naturel liquéfié dans la région de Jorf Lasfar à El Jadida connecté à tout le réseau de distribution, un investissement important qu’il compte faire en partenariat entre le secteur public et le secteur privé», Fouad Douiri

Le Maroc veut développer la part du gaz dans son bouquet
«Le Maroc, actuellement petit consommateur de gaz, veut accroître la part de cette denrée dans son bouquet énergétique, au vu de ses qualités de disponibilité, de propreté et d’adaptabilité», Fouad Douiri. (Photo : DR)

Actuellement petit consommateur de gaz, le Maroc veut accroitre la part de cette denrée dans son bouquet énergétique, au vu de ses qualités de «disponibilité», de «propreté» et d'«adaptabilité» avec les énergies renouvelables, a annoncé le ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Fouad Douiri.

«Nous pensons qu'il est opportun d'augmenter la part du gaz dans notre bouquet énergétique», a déclaré le ministre à la MAP à l'issue de sa participation, vendredi à Paris, aux travaux du 3e Forum ministériel de gaz, une rencontre internationale organisée conjointement par le Forum international de l'Energie (IEF) et l'Union internationale du gaz (UIG).

«Ceci passera notamment par un projet de mise en place d'un terminal de gaz naturel liquéfié, avec tout le réseau de distribution», a ajouté Douiri.

«C'est un investissement important que le Maroc compte faire en partenariat entre le secteur public et le secteur privé», a-t-il ajouté, précisant que ce terminal devrait se situer dans la région de Jorf Lasfar, près d'El Jadida.

Après la conception générale, ce projet est actuellement en phase d'études détaillée et devra nécessiter une législation, a-t-il indiqué, notant qu'un projet de loi devant réguler ce secteur est en cours d'élaboration.

Le Maroc, en tant que membre de l'IEF, a été invité à participer à ce forum qui réunit des responsables au niveau des gouvernements et des agences internationales chargées de l'énergie et du gaz, ainsi que les dirigeants des grandes entreprises internationales du secteur.

Ce forum se tient alors que le marché du gaz connait des changements très importants, après la découverte des gaz de schiste aux Etats Unis qui ont boosté les réserves et les productions, donnant à cette denrée des perspectives de développement très importantes.

L'essentiel des débats a porté sur les conditions de permettre le développement du gaz dans le mix énergétique pour sécuriser et stabiliser les marchés.

Parmi les points qui ont fait consensus est que le gaz, notamment le gaz naturel liquéfié (GNL) nécessite de grands investissements pour se développer, à la fois chez le producteur mais également chez le consommateur, appelé à mettre en place des usines pour gazéifier le gaz liquide et des pipelines pour le distribuer.

Par conséquent, le développement de ce marché nécessite une coopération très forte entre les pays producteurs, de transit et consommateurs. Parmi les leviers de cette coopération, il y a la nécessité de construire des contrats d'approvisionnement de longue durée, avec la possibilité de les renégocier périodiquement.

Les participants ont, également, mis en évidence l'avantage du gaz dans la production de l'électricité pour diminuer les émissions de CO2, le gaz étant plus propre que les autres énergies fossile.

Ils ont, également, insisté sur la souplesse d'utilisation du gaz qui lui permet d'être plus adapté pour compléter les énergies renouvelables.

Dans le bouquet énergétique d'avenir, le gaz est appelé à prendre de l'ampleur, surtout avec les incertitudes qui pèsent sur le nucléaire, après la catastrophe de Fukushima, ont-ils constaté.

Au-delà de l'échange sur l'avenir du gaz dans le monde, cette rencontre a permis à Douiri d'informer les partenaires du Maroc sur les projets en cours dans le Royaume et de rencontrer ses homologues qui ont participé au forum.