Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search

«L'expérience marocaine riche et importante»

Fouad Douiri : «L'expérience marocaine dans le domaine de la gestion des ressources hydriques est riche et importante»

«L'expérience marocaine riche et importante»
«Importance, l'eau placé parmi les réformes transversales les plus importantes qui doivent offrir les conditions de réussite de la mise en œuvre». (Photo : marocagriculture.com)

L'expérience marocaine, dans le domaine de la gestion des ressources hydriques, est «riche et importante», a affirmé Fouad Douiri, ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement qui prend part aux travaux du 6e Forum mondial de l'eau qui se tient à Marseille du 12 au 17 mars.

Dans un entretien accordé au site «Massolia.com», la 1ère communauté en ligne dédiée aux technologies vertes et à l'environnement au Maroc, Douiri a souligné que «le Royaume, qui a, très tôt, pris conscience de l'importance capitale de l'eau, a mis en œuvre une stratégie ambitieuse pour la gestion de ses ressources hydriques en veillant à la régulation de la demande et à l'anticipation des besoins et des aléas climatiques».

Le ministre a relevé que «si la gestion marocaine de l'eau est donnée en exemple partout au monde, c'est grâce à la perspicacité et la clairvoyance de feu S.M. Hassan II qui a accordé un intérêt particulier à ce secteur si stratégique et qui se pérennise sous le règne de S.M. le Roi Mohammed VI, qui l'inscrit dans les priorités du développement socio-économique du pays».

Concernant la participation marocaine au Forum mondial de l'eau de Marseille, Douiri a souligné que parmi les nombreuses solutions que le Maroc a su donner, au fil du temps, aux différentes problématiques de l'eau, une trentaine ont été postées sur le portail de ce Forum et ont été acceptées.

Par ailleurs, Douiri a indiqué que la séance inaugurale du 6ème Forum mondial de l'eau a été marquée par l'attribution de la prestigieuse distinction «Grand Prix mondial Hassan II pour l'eau» (l'édition 2012), à l'Observatoire du Sahara et du Sahel, qui est une organisation internationale, et ce en récompense «pour sa contribution tant scientifique, technique et institutionnelle et pour ses efforts en faveur de la préservation des ressources en eau dans les régions arides de l'Afrique ainsi que pour ses actions avant-gardistes dans le domaine de la gestion des ressources en eau partagées».

Le ministre marocain a précisé que l'Observatoire du Sahara et du Sahel a été primé parmi 33 candidats représentant 22 pays et 14 organisations, par un Jury composé d'éminentes personnalités internationales de Turquie, d'Angleterre, du Japon, d'Espagne, du Brésil et du Maroc.

Douiri a rappelé que le Grand Prix Mondial Hassan II pour l'Eau avait été crée à l'initiative commune du Conseil Mondial de l'Eau et du Royaume du Maroc, lors du second Forum mondial de l'eau, tenu en mars 2000 à La Haye au Pays Bas et à partir de cette date, il est remis tous les trois ans à l'occasion de la tenue du Forum mondial de l'Eau.

Le Maroc participe aux travaux du Forum mondial de l'eau avec une importante délégation conduite par le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane et comprenant, notamment le ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement le Haut commissaire aux Eaux et Forêts et à la lutte contre la Désertification, Abdelaâdim El Hafi et le directeur général de l'Office national de l'eau potable (ONEP), Ali Fassi-Fihri.  

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.