Menu
Search
Samedi 20 Avril 2024
S'abonner
close
Samedi 20 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Fête du Trône 2004

L’accord agricole approuvé

«Le suspense vient enfin d'être levé, le nouvel accord agricole entre le Maroc et l'UE adopté par le Parlement européen»

L’accord agricole approuvé
Le Parlement européen vient de voter, à une confortable majorité, la nouvelle mouture de l'accord agricole avec le Maroc (Photo : DR)

Le Parlement européen a adopté, jeudi à Strasbourg, l'accord de libre-échange entre le Maroc et l'Union européenne dans le domaine agricole. 

Cet accord comporte des mesures de libéralisation réciproques en matière de produits agricoles et de produits de la pêche qui permettront notamment d'augmenter les volumes des exportations marocaines de fruits et légumes sur le marché européen et de baisser les droits de douanes appliqués à l'entrée de ces produits de part et d'autre.

L'accord prévoit une libéralisation avec effet immédiat de 55% des droits de douane sur les produits agricoles et les produits de la pêche de l'Union (contre 33% actuellement) et de 70% des droits de douanes sur les produits agricoles et les produits de la pêche du Maroc sur une période de dix ans (contre 1% actuellement).        

«Nouveau pas dans le renforcement des relations» 

Le vote positif, jeudi matin, du Parlement européen en faveur de l'accord agricole Maroc-Union européenne est «un nouveau pas dans le renforcement des relations» entre les deux parties, a affirmé l'ambassadeur de l'UE au Maroc, Eneko Landaburu.

«Je me réjouis du vote positif du Parlement européen en faveur de l'accord agricole Maroc-UE. Ce nouveau pas dans le renforcement de nos relations est d'une extrême importance au moment où nous entamons une nouvelle ère de partenariat avec le Royaume dans le cadre du statut avancé», a indiqué Landaburu dans une déclaration de presse.

«Cette décision claire du Parlement européen permettra de donner une nouvelle dynamique aux relations Maroc-UE», a-t-il assuré, ajoutant que l'année 2012 verra la concrétisation de certaines avancées du partenariat, à savoir la finalisation du nouveau plan d'action et de la négociation sur les services ainsi que l'aboutissement du partenariat pour la mobilité.

Landaburu a souligné, d'autre part, l'engagement de l'UE, premier bailleur de fonds au Maroc, d'apporter au Royaume son appui dans la mise en œuvre de son projet de modernisation de la société et de la consolidation d'un Etat de droit. 

Lisez nos e-Papers