Menu
Search
Vendredi 24 Mai 2024
S'abonner
close
Vendredi 24 Mai 2024
Menu
Search

La cerise au service du développement local

La 5e édition de la fête des cerises, organisée durant deux jours par l'Association «Anarouz» des producteurs des cerises en partenariat avec la direction régionale de l'Agriculture de la région Meknès-Tafilalet, s'est ouverte samedi dans la province d'Ifrane.

La cerise au service du développement local
La rencontre annuelle des cerises d’Aïn Leuh est une manifestation pour instaurer un espace d’échanges entre les agriculteurs et les différents intervenants dans le développement de la filière des cerises. (Ph : fadaaalatlasalmoutasset.blogspot.co

La rencontre, organisée sous le signe «La cerise d'Aïn Leuh : La sécurisation de la production, un préalable pour le marketing territorial durale», a pour objectif de promouvoir la culture du cerisier, d'offrir un espace de dialogue et d'échanges aux participants pour débattre des contraintes entravant son développement, de valoriser les atouts culturels, touristiques dont est dotée la commune d'Aïn Leuh et de mettre en exergue le rôle de la culture du cerisier dans le développement de la province d'Ifrane.

Dans une déclaration à la MAP, le président de l'Association «Anarouz» des producteurs des cerises, Mimoun Boutaarit a expliqué que la rencontre se veut un espace d'échange d'idées et d'expériences entre professionnels et les différents acteurs intéressés par le développement de la culture du cerisier dans la région, précisant que l'événement a, pour objectif, d'encourager les agriculteurs à remplacer les cultures à faible rentabilité telles les céréales (blé, orge) par la culture du cerisier.

L'événement, qui est marqué par l'organisation d'une exposition de cerises comportant 20 stands avec la participation d'exposants locaux, a, aussi, pour but la promotion de la région d'Aïn Leuh, et de la culture du cerisier dans la province d'Ifrane qui produit 62% des cerises à l'échelle nationale.

Lors de la première journée, deux ateliers ont été organisés à la salle des conférences de la préfecture de la province d'Ifrane, en présence du gouverneur de la province d'Ifrane, Jelloul Samsam.

Le premier atelier a porté sur la production de cerises et les aléas climatiques risquant d'impacter la culture du cerisier dans la province.

Le second atelier s'est articulé sur la valeur ajoutée générée par les productions locales.

Les participants aux deux ateliers ont décidé la création d'un comité local chargé d'élaborer un plan de développement agricole sectoriel de la culture du cerisier pour qu'il constitue un levier de développement local. 

A l'occasion de cette manifestation, le directeur régional de l'Agriculture de la région Meknès-Tafilalet, Kamal Hidan, accompagné de plusieurs responsables du secteur agricole, a visité une unité moderne de fabrication de confitures de cerise créée au centre des travaux de la direction provinciale de l'agriculture d'Ifrane.

Outre l'organisation d'ateliers sur la culture du cerisier, le programme prévoit plusieurs activités culturelles, sportives, artistiques, ont indiqué les organisateurs.

La culture du cerisier au Maroc couvre une superficie de plus de 1.700 ha. La région de Meknès-Tafilalet accapare 51% de la superficie nationale. Le cerisier y est planté sur 865 hectares, répartis entre la commune de Aïn Leuh (70%) et les autres sites. 

Lisez nos e-Papers