Dans une mise au point suite à la publication par des sites électroniques d'informations sur l'exposition à la 24e édition du SIEL (8-18 février) d'un livre montrant la carte du Maroc tronquée, la Direction relève que «la commission du contrôle a vérifié tous les livres exposés dans le pavillon réservé aux éditeurs» et «s'est assurée que le livre en question n'était pas exposé».

La Direction ajoute que «la Commission mixte représentant les différents secteurs gouvernementaux a travaillé pendant 3 mois durant lesquels elle a procédé au retrait de certains livres qui allaient être exposés au SIEL, et ce conformément aux normes légales du Salon, aux exigences du cahier de charges et aux dispositions du Code de la presse et de l’édition».

Selon le communiqué, cette commission contrôle de manière quotidienne l'ensemble des ouvrages exposés et dont le nombre dépasse les 125.000, ajoutant qu'elle œuvre à consacrer tous les acquis constitutionnels et légales, conformément aux normes internationales en rapport avec l'organisation de telles manifestations, qui constituent un événement culturel majeur et exceptionnel, eu égard à l'offre culturelle et l'espace libre de débat qu'elles offrent.

Par la même occasion, la Direction invite les journalistes à vérifier les informations avant de les publier et à se conformer aux dispositions du Code de la presse et de l'édition.