Menu
Search
Samedi 18 Mai 2024
S'abonner
close

Brexit : mobilisation massive à Londres pour le second vote

Près de 700.000 personnes ont manifesté, samedi après-midi à Londres, pour réclamer un second référendum sur le Brexit.

La manifestation de «People's Vote» a surpris les autorités et les organisateurs par son ampleur car, avant qu'elle ne commence, la police municipale avait prévu qu'elle ne réunirait qu'une centaine de milliers de manifestants.

Les organisateurs, People's Vote, ont estimé que la manifestation a réuni 670 000 personnes.

En tête du cortège, il y avait des hommes et des femmes politiques des trois principaux partis britanniques.

Le chef des libéraux-démocrates, Vince Cable, était la personnalité politique la plus connue ; il a été rejoint par le maire de Londres, Sadiq Khan, l'ancienne dirigeante des Verts, Caroline Lucas, l'ancienne ministre conservatrice, Anna Soubry, et par l'ancien ministre travailliste du cabinet fantôme, Chuka Umunna.

«Il n'existe aucun accord qui soit meilleur que celui que nous avons aujourd'hui : il est meilleur pour la Grande-Bretagne et il est meilleur pour l'Europe», a déclaré Vince Cable devant les manifestants rassemblés en face du siège du Parlement.

Pour sa part, Sadiq Khan a indiqué que «les mensonges, les fausses vérités et les déceptions de la campagne du référendum sont désormais connus de tous et il est clair que la volonté du peuple est en train de changer».

«Personne n'a voté pour quitter l'UE dans l'espoir de devenir plus pauvre. Personne n'a voté pour la pagaille que ce gouvernement a créée», a-t-il ajouté

Dans un communiqué, un porte-parole de People's Vote a déclaré : «Nous exigeons que notre voix démocratique soit entendue sur le Brexit ... Nous connaissons à présent le coût réel de la facture du divorce, ainsi que l'impact sur la sécurité sociale, les droits des travailleurs et les services publics».

La manifestation de «People's Vote» a été organisée par des groupes qui soutiennent le maintien de la Grande-Bretagne au sein de l'UE, notamment Open Britain, Wales for Europe, et Britain for Europe. 

 

Lisez nos e-Papers