Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search

Airbus marque des points aux Etats-Unis

Airbus marque des points aux Etats-Unis
La compagnie aérienne américaine a commandé 50 Airbus A321 XLR afin de remplacer des Boeing vieillissants. Ph : DR

En commandant cinquante A321XLR, le nouvel avion de ligne de capacité moyenne d'Airbus, United Airlines a non seulement octroyé une victoire à l'avionneur européen sur Boeing mais aussi exposé un trou béant dans la gamme du géant aéronautique américain, empêtré dans la crise du 737 MAX.

«C'est un gros revers pour Boeing, qui voit partir chez la concurrence une importante source de revenus», estime Michel Merluzeau, expert chez Air Insight Research.

D'autant qu'United Airlines avait toujours acheté des monocouloirs Boeing depuis sa fusion avec Continental en 2010, souligne Scott Hamilton chez Leeham.

United Airlines a précisé que ces A321XLR, qui lui seront livrés à partir de 2024, vont remplacer ses Boeing 757-200 devant prochainement être retirés des programmes de vol.

La compagnie s'est tournée vers Airbus parce que «Boeing ne propose actuellement aucun avion pouvant remplacer le 757», a déclaré une source proche du dossier à l'AFP.

Occupé à obtenir le retour dans le ciel mondial du 737 MAX immobilisé au sol depuis mi-mars après deux tragédies ayant fait 346 morts, Boeing a dû repousser à 2020 une éventuelle annonce de lancement du «NMA» (New Model Aircraft). Cet aéronef est censé remplacer les 757 et 767 vieillissants sur le milieu du marché ou «Middle of Market» (MoM).

Airbus en a profité pour lancer l'A321XLR, qui offre aux compagnies la possibilité d'ouvrir de nouvelles lignes long-courriers entre des villes secondaires avec un monocouloir, moins cher, plus facile à remplir et donc plus rentable.

Il peut parcourir jusqu'à 8.700 kilomètres en 9 heures, grâce à des réservoirs plus importants, soit bien davantage que le Boeing 737 MAX, dont United est une des clientes, avec 14 exemplaires.

United entend ainsi proposer à l'avenir des vols directs vers des villes secondaires allemandes, françaises, espagnoles et portugaises à partir des aéroports de Newark, dans le New Jersey près de New York, et de Washington Dulles, la capitale fédérale.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.