Menu
Search
Dimanche 03 Mars 2024
S'abonner
close
Dimanche 03 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Économie

Une baisse d’activité pour plus de 87% des chefs d’entreprises en mars

Une baisse d’activité pour plus de 87% des chefs d’entreprises en mars

La CGEM vient de livrer les résultats préliminaires de son enquête évaluant l’impact de la crise induite par le COVID-19 sur les entreprises. Il en ressort que pour la majorité des chefs d’entreprises, l'activité a été impactée par la crise sanitaire.

Ils sont 1.523 à enregistrer des baisses de leur activité durant le mois de mars, sur 1.740 patrons sondés par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). 301 ont connu une baisse comprise entre 30 et 50% et 815 ont constaté une diminution de plus de la moitié de leur activité. Parmi ces derniers, c’est le tourisme qui a perdu le plus d’emplois en mars par rapport à la même période un an auparavant (-78,24%), suivi par le textile et habillement (-70,39%) et l’immobilier (-70,31%). Près de la moitié des répondants ont effectué des demandes de report des cotisations CNSS. La majorité (70,7%) ont demandé des reports de leurs échéances fiscales, et 41,8% ont déposé des demandes de reports d’échéances bancaires. 22,8% des répondants ont demandé les trois reports en même temps. «Ces reports vont grever les liquidités futures des entreprises à la relance», souligne toutefois la CGEM.

Concernant l’impact de la pandémie sur le maintien de l’emploi, les entreprises sondées craignent la perte de 165.586 emplois, soit 55,11% de leurs effectifs. Les activités ayant enregistré une baisse supérieure de 50% de leur chiffre d’affaires craignent de perdre 100.000 emplois.

Pour la reprise, et en l’absence de visibilité pour 2020, la majorité des entreprises exportatrices répondantes (56,7%) n’entrevoit une reprise qu’en 2021. Par ailleurs, la majorité des entreprises (61,6%) pensent que les délais de paiement augmenteront d’au moins 60 jours après la reprise, dont 28,3% estiment qu’ils augmenteront de plus de 90 jours supplémentaires, «ce qui aura un impact sur la liquidité et la solvabilité des entreprises», déclare la CGEM.

A noter que 1.820 chefs d’entreprise, TPE, PME et GE et auto-entrepreneurs ont participé  à cette enquête lancée par la CGEM  à partir du 17 avril. Les résultats préliminaires sont basés sur les réponses au questionnaire  au 23 avril 2020. Après élimination de doublons et de réponses incohérentes, il est resté 1.740 réponses qui ont servi à l’analyse présentée dans ce rapport. Les patrons sondés émanent de secteurs variés, 452 opèrent à l’export, 90% sont des TPME, représentant les 33 fédérations couvrant tous les secteurs de l’économie.

Les résultats de ce sondage serviront de base de travail au Comité Sortie COVID-19 de la CGEM. Ce Comité a pour principale mission de concevoir des plans de relance sectoriels en collaboration avec les fédérations, et qui seront présentés et discutés lors des prochaines réunions du Comité de Veille Économique (CVE).

Lisez nos e-Papers