Menu
Search
Mardi 16 Juillet 2024
S'abonner
close
Mardi 16 Juillet 2024
Menu
Search

Les cours du pétrole en hausse aujourd’hui

Les cours du pétrole en hausse aujourd’hui
Aujourd’hui, le baril de Brent de la mer du Nord valait 31,09 dollars à Londres, en hausse de 4,61% par rapport à la clôture de mercredi.

Les prix du pétrole étaient en hausse ce jeudi, les investisseurs digérant les données des stocks américains publiés la veille et prenant connaissance de statistiques chinoises rassurantes pour l’économie du premier importateur d’hydrocarbures.

Aujourd’hui, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 31,09 dollars à Londres, en hausse de 4,61% par rapport à la clôture de mercredi. À New York, le baril américain de WTI pour mars gagnait 6,29%, à 25,51 dollars.

La veille, les deux indices de référence avaient respectivement cédé 4 et 2,3%. Ils affichent cependant une hausse d’environ 10 et 20% depuis le début de la semaine.

« Les prix du pétrole poursuivent leur hausse, portés par les données sur les stocks américains qui ont montré mercredi que la surabondance de l’offre aurait commencé à ralentir », constate Naeem Aslam, d’Avatrade, cité par l’AFP.

Les réserves de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté la semaine dernière, mais moins que prévu par les analystes, selon un rapport diffusé mercredi par l’Agence américaine d’information sur l’Énergie .

 Edward Moya, de Oanda, faisait du rapport une lecture plus mitigée, poursuit l’AFP : « si elle est tombée sous les 12 millions de barils par jour (mbj) pour la première fois depuis février dernier, la production américaine de brut semble diminuer à un rythme lent », a-t-il expliqué, « ce qui alimente toujours les inquiétudes autour d’une offre excédentaire ».

Les extractions américaines se sont établies à 11,9 mbj, soit une baisse pour la cinquième semaine consécutive. Mi-mars, elles avaient atteint leur plus haut historique à 13,1 mbj.

« L’écart entre les prix des contrats de juin et juillet pour le WTI s’est également réduit », souligne aussi M. Aslam, « ce qui signifie moins de panique des investisseurs ».

 Ces derniers ont par ailleurs pris connaissance jeudi de données économiques chinoises rassurantes : les exportations du pays ont connu en avril un rebond-surprise sur un an (+3,5 %), en dépit de la pandémie de nouveau coronavirus qui paralyse l’économie mondiale.

Il s’agit d’un résultat nettement supérieur aux prévisions d’analystes interrogés par l’agence financière Bloomberg, qui tablaient sur un nouveau repli (-14,1%).

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.