Menu
Search
Samedi 02 Mars 2024
S'abonner
close
Samedi 02 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Société

Aide psychologique en milieu rural : La Fondation Zakoura met le paquet

Aide psychologique en milieu rural : La Fondation Zakoura met le paquet

Fidèle à son engagement de développer des programmes de qualité au service des enfants, des jeunes, des adultes et des acteurs locaux en milieu rural, la Fondation Zakoura a mis en place en partenariat avec la Fédération internationale de psychothérapie un projet baptisé « Aide psychologique en milieu rural ». Destiné aux adultes de plus de 16 ans, et en priorité aux femmes des douars, ledit projet vise à apporter un soutien psychologique en milieu rural et notamment à sensibiliser la population locale à l'importance de la santé mentale, à aider les femmes enceintes et allaitantes qui souffrent de dépression avant et après l'accouchement (post-partum), prendre soin des femmes enceintes et des bébés. Il comprend outre les consultations gratuites, un suivi régulier au profit des femmes enceintes et allaitantes souffrant de dépression sur 2 ans ; des séances de sensibilisation aux enjeux de la santé psychique.

Les initiateurs du projet indiquent qu’une première mission de prospection de plusieurs douars sis dans les provinces de Larache, Kénitra, El Jadida et Sidi Bennour a été menée par une équipe composée de représentants de la Fondation et de la Fédération et ce, en accord avec les autorités locales. Objectifs : présélectionner des sites d’accueils, faire un état des lieux, présélectionner des bénévoles et identifier des problématiques clés. Ainsi, 349 femmes ont été rencontrées et sensibilisées donnant lieu à plusieurs diagnostics mentaux, hors mentaux et certains somatiques.

Suite à cette première étape de prospection, les douars Chraaba et Ouled Taleb Said, comprenant 200 foyers environ chacun et respectivement sis dans les communes rurales de Bouhmam et de Kridid, province de Sidi Bennour, ont été validés pour le déploiement du projet. L’un des principaux critères de sélection était la volonté exprimée des populations d’accueillir ce projet.

Ainsi, le nombre total des premiers bénéficiaires de ce projet sur les deux douars a été de 307 patientes. Notons que l’une des visites de sensibilisation qui a connu le plus grand succès a été celle dédiée à la grossesse.

 

Lisez nos e-Papers