Menu
Search
Lundi 04 Mars 2024
S'abonner
close
Lundi 04 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Emploi

Attention ! Ces bourses d’études au Canada sont Fake !

Le département de l’Enseignement supérieur avait annoncé le mois dernier l'ouverture des candidatures pour deux programmes de bourses d’études au Canada avant de découvrir qu'ils sont bidon. Contacté par "Le Matin", le Bureau du Québec à Rabat a assuré que les offres n'ont été émises ni par lui, ni par l'université québécoise impliquée à son insu.

Attention ! Ces bourses d’études au Canada sont Fake !

Certaines bourses d'études destinées aux Marocains souhaitant étudier au Canada se sont révélées être de simples canulars !

Le département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a été dupé sur deux programmes de bourses soi-disant émis au profit des étudiants marocains par deux prestigieux établissements canadiens, à savoir : l’Université Saint-Francis-Xavier et l’Université McGill.

Pourtant, affirme le ministère dans un communiqué, les deux offres qu’il avait diffusées le 12 juillet dernier lui sont parvenues via les canaux officiels habituels. Contacté par "Le Matin", le Bureau du Québec à Rabat a assuré que les offres n'ont été émises ni par lui, ni par les deux universités impliquées à leur insu.

Les offres ont d’ailleurs été retirées de l’ensemble des sites électroniques et réseaux sociaux du ministère. Ce dernier a également informé l’ambassade du Maroc à Ottawa ainsi que le bureau du Québec à Rabat.

Par ailleurs, le département a invité les étudiants intéressés à ne pas postuler à ces deux programmes.

Pour information, la fausse annonce de l’Université McGill au Canada proposait, au titre de l’année universitaire 2021-2022, des bourses d’exemption des droits de scolarité supplémentaires aux programmes de Maîtrise ou de Doctorat en formation professionnelle ou en formation à la recherche.

Celle attribuée à l’Université Saint-Francis-Xavier offrait des bourses d’études couvrant la période d’un cycle de formation de 6 semestres au maximum et un billet d’avion aller-retour.

Voici le communiqué du ministère :

Lisez nos e-Papers