Menu
Search
Lundi 24 Juin 2024
S'abonner
close

L’exposition «Escape, voyage au cœur des cultures numériques» à l'Institut français de Casablanca

L’exposition «Escape, voyage au cœur des cultures numériques» à l'Institut français de Casablanca

Expliquer et sensibiliser à la révolution technologique en une exposition. C’est ce que propose «Escape, voyage au cœur des cultures numériques». Présentées jusqu’au 18 décembre à l’Institut français de Casablanca, les œuvres de cette exposition nous invitent à une découverte pédagogique et ludique des cultures numériques. Le visiteur est vite attiré par les hashtags cyberactivisme, transhumanisme, Deep Fake, identité numérique, Dark Web… Il est ensuite invité à découvrir ou se remémorer l’histoire de l’Internet. Le public peut par exemple se laisser tenter par un système d’exploitation imaginaire de Windows 93. Disponible sur un ancien ordinateur, la création «Windows93.net» reprend la forme d’un ancien bureau dont les icônes permettent de consulter une vaste collection d’applications renversantes, de travaux d’artistes et de médias archéologiques obsolètes ou oubliés.

Derrière cette œuvre, des artistes français qui veulent corriger une omission de Microsoft. L’entreprise a annoncé au début des années 1990, la sortie de Windows 93, un nouveau système d’exploitation révolutionnaire. Le système attendu par des millions d’utilisateurs ne verra jamais le jour et sera abandonné au profit de Windows 95. Vingt ans après l’annonce, des artistes décident de corriger cette omission historique et de concevoir leur propre version du système légendaire. «Escape, voyage au cœur des cultures numériques» est une pochette surprise. On y trouve des œuvres de formats variables comme les web documentaires, les jeux vidéo, les expériences en réalité augmentée… Un glossaire est également à disposition du public afin d’apporter des précisions sur les termes et le vocabulaire utilisé dans le cadre de l’exposition. 


Antonin Fourneau, commissaire de l’exposition : «Escape est là pour donner les clés de la compréhension des enjeux numériques»

Cette exposition est comme un bilan sur ce qu’on est en tant qu’humains et ce que nous apportent ces machines : les bienfaits et les potentiels dangers. Escape est là pour donner les clés de la compréhension des enjeux numériques. C’est un voyage artistique, ludique et pédagogique à travers une trentaine d’œuvres.

Elle est organisée en trois sections : «L’histoire d’Internet», «La Guerre des datas» et «L’humanité numérique».

---------------------

Éric Boulo, commissaire de l’exposition : «C’est une exposition instructive où on apprend plusieurs choses»

Il y a un véritable besoin de mieux connaître les enjeux numériques. Ce sujet concerne tout le monde. En tant qu’autodidacte, on a appris à s’en servir par la pratique, mais on n’a jamais été éduqué à son usage.

Escape est une exposition mais aussi une histoire qui démarre dans le passé. Elle passe dans le présent avec tout ce qui est lié à l’utilisation en bien ou en mal des technologies. C’est aussi une histoire qui se projette dans le futur avec des enjeux qui se décident à la fois au niveau individuel, mais également au niveau des États et de la planète. C’est une exposition instructive où on apprend plusieurs choses. Elle est aussi créative parce qu’elle réunit beaucoup d’œuvres et de créateurs.

Elle est drôle pour faciliter l’assimilation de tout ceci par l’humour et le jeu.

------------------------

Une exposition découverte 

L’exposition propose une plongée dans l’univers du Big data et du contrôle des données, des médias, de la cybersurveillance. Elle interroge la place de l’homme au sein de ce nouvel écosystème matériel et virtuel et pose la question de notre connexion au vivant et au monde physique qui nous entoure dans un environnement de plus en plus numérisé. «Escape, voyage au cœur des cultures numériques» propose une découverte des cultures numériques et des enjeux qu’elles portent à travers la vision de celles et ceux qui accompagnent ces bouleversements depuis leur origine : les créatrices, les créateurs, artistes, cyberactivistes, studios de production, réalisatrices, réalisateurs… Ces femmes et hommes, précurseurs, défricheurs, chercheurs, qui, par leurs regards ou leurs détournements, souvent nous guident et nous alertent… bien avant les politiques ! L’exposition nous invite à «faire un pas de côté, à regarder ce monde numérique avec un œil critique, à échapper un instant à son emprise et retrouver notre libre arbitre».

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.