Menu
Search
Jeudi 18 Avril 2024
S'abonner
close
Jeudi 18 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Nation

Maroc-Belgique: Les énergies renouvelables au centre d'une réunion entre l'ANRE et Agoria

L'Autorité nationale de régulation de l'électricité (ANRE) a reçu, mardi à Rabat, une importante délégation belge conduite par le Président Directeur Général de l'Association Belge AGORIA, Bart Steukers, et composée de représentants de certaines entreprises affiliées à cette Association.

Maroc-Belgique: Les énergies renouvelables au centre d'une réunion entre l'ANRE et Agoria

Au cours de cette réunion, la délégation belge a soutenu que sa visite au Maroc s'explique par le potentiel important que recèle l'économie marocaine, ce qui ouvre des perspectives prometteuses au renforcement des relations économiques entre les deux pays, indique l'ANRE dans un communiqué.

La délégation a, en particulier souligné l'attrait que le Maroc présente pour le développement des énergies renouvelables, ajoute la même source.

Pour sa part, le président de l'ANRE, Abdellatif Bardach, après avoir présenté l'Autorité nationale de régulation de l'électricité et les principales missions dont elle est chargée, a insisté sur l'importance de l'ambitieux chantier de la transition énergétique conduit par le Maroc, sous l'impulsion de Sa Majesté le Roi, que Dieu L'assiste.

Il a, à cet égard, mis en relief le rôle crucial dévolu au secteur privé national et international pour développer le marché libre de la production et de la commercialisation de l'énergie électrique verte, y compris à destination de l'étranger.

M. Bardach a fait part à la délégation belge du travail qui est en train d'être accompli par l'ANRE, en concertation étroite avec les opérateurs publics et privés, pour mettre en place, dans les plus brefs délais, les outils qui permettront d'exercer une régulation efficace du secteur électrique au Maroc et qui devraient répondre aux exigences de visibilité, de stabilité et de traitement non discriminatoire à l'égard des investisseurs.

Il a évoqué, à ce sujet, les chantiers du Code réseau, de la séparation comptable de l'activité de transport et des autres activités de l'Office nationale de l'électricité et de l'eau potable, du Code bonne conduite, de la tarification, des indicateurs de qualité, etc.

A l'issue de la réunion, les deux parties ont souligné l'importance de la coopération entre les deux pays dans le domaine énergétique, conclut le communiqué.

Lisez nos e-Papers