Menu
Search
Dimanche 03 Mars 2024
S'abonner
close
Dimanche 03 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Sports

Abdelhak Benchikha et la Renaissance de Berkane, c'est presque fini

L’avenir du technicien algérien Abdelhak Benchikha à la tête de la Renaissance de Berkane s’inscrit désormais en pointillé. Les dirigeants du club de l’Oriental auraient déjà pris la décision de s’en séparer, suite à l’élimination de club en Coupe de la CAF face à l’US Monastir. En quittant prématurément la scène continentale, la Renaissance de Berkane n'a plus que la Botola et la Coupe du Trône pour sauver sa saison.

Abdelhak Benchikha et la Renaissance de Berkane, c'est presque fini
Abdelhak Benchikha.

Le pari de la Renaissance de Berkane sur Abdelhak Benchikha a échoué. À part le titre de la Supercoupe d’Afrique glané face au WAC, le technicien algérien a échoué à relever le niveau du club. L'élimination mercredi en Coupe de la CAF face à l’US Monastir est la suite logique d'un début de saison catastrophique. Battu au match aller (1-0), le club berkani a été incapable de refaire son retard face à une formation tunisienne bien en place et très disciplinée tactiquement. Benchikha, qui a succédé à Florent Ibenge, n’a jamais réussi à rendre la Renaissance de Berkane plus compétitive.

Au contraire, le club a collectionné les défaites depuis le début de la saison : trois défaites en Botola en sept rencontres et deux défaites en Coupe de la CAF en quatre matchs. L’élimination en Coupe de la CAF va certainement mettre fin à l’aventure de l’ancien coach du Difaa Hassani El Jadidi avec le club de l’Oriental. En quittant prématurément la scène continentale, la RS Berkane n’a plus que la Botola (13e avec six petits points acquis en sept match, 1 victoire, trois nuls et trois défaites) et la Coupe du Trône pour sauver sa saison.

Lisez nos e-Papers