Menu
Search
Jeudi 13 Juin 2024
S'abonner
close

Agression d’un professeur en classe : Benmoussa condamne un acte de violence « odieux »

Agression d’un professeur en classe : Benmoussa condamne un acte de violence « odieux »

Une vidéo d’un parent d’élève qui attaque un enseignant a fait le tour de la toile et provoqué l’indignation générale des marocains. Réagissant à cet acte irresponsable, le ministre de l’Education nationale, Chakib Benmoussa, a exprimé sa condamnation de tels agissement et son soutien à l’enseignant et au corps professoral.

« Suite à l'agression physique du professeur Abdelilah Bonader, j'ai vivement dénoncé, en ma qualité de Ministre de l'Education Nationale, de l'Enseignement Primaire et des Sports, cet acte odieux qu'a subi l'enseignant dans l'exercice de ses fonctions à l'école primaire « l’étoile blanche » relevant de la Direction Régionale de Berrechid, par une personne qui a pris d'assaut l'établissement en escaladant les murs. En attaquant la victime à l'intérieur d'un établissement scolaire, le mercredi 08 juin 2022, cet individu a provoqué un état de terreur et de panique dans les rangs des élèves. Tout en condamnant cet acte odieux, le ministère, que j'ai l'honneur de diriger, exprime son soutien absolu au professeur, victime de cette agression, et nous affirmons également que la Direction Régionale de Berrechid s'est constituée partie civile dans cette affaire. À cet égard, nous soulignons l'obligation du respect du personnel enseignant et nous dénonçons toutes les atteintes au caractère sacré des établissements d'enseignement, car ils sont les incubateurs de l'action éducative et des valeurs de la citoyenneté », a écrit le ministre sur les réseaux sociaux.

La scène de d’agression a duré près de 10 minutes durant lesquels on a pu suivre des scènes de violence inédites et entendre les élèves crier de peur.

L’auteur de l’agression a été arrêté et sera poursuivi en justice.  

La cause de ce différent, selon des médias, serait que le professeur aurait refusé d’accorder à l’élève une autorisation d’absence. Furieux de le savoir, le père de la jeune fille s’est rendu à l’établissement, à escalader le mur et s’est dirigé vers la classe de cours pour aborder l’enseignant. La discussion a ensuite tournée en bagarre.  

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.