Menu
Search
Jeudi 18 Juillet 2024
S'abonner
close
Jeudi 18 Juillet 2024
Menu
Search

Audi mise tout sur l'électromobilité

À partir de 2026, la marque allemande aux anneaux ne lancera plus que des modèles entièrement électriques sur le marché mondial, abandonnant progressivement la production de ses modèles à combustion d'ici 2033.

Audi mise tout sur l'électromobilité
En phase avec son approche globale «Audi 360factory», tous les sites de production fabriqueront des véhicules entièrement électriques d'ici 2029.

Audi vient de présenter sa stratégie pour la production du futur. Misant désormais tout sur l'électromobilité, la marque aux anneaux ne lancera plus que des modèles entièrement électriques sur le marché mondial à partir de 2026, abandonnant progressivement la production de ses modèles à combustion d'ici 2033. Sur la base de cette décision prise dans le cadre de sa stratégie d'entreprise Vorsprung 2030, Audi entreprend désormais des mesures pour préparer ses installations mondiales à la production de voitures entièrement électriques.

Contrairement à bon nombre de ses concurrents, Audi s'appuie sur son réseau de production mondial existant pour développer sa stratégie de production future.

«Étape par étape, nous engageons tous nos sites vers l'avenir», avance Gerd Walker, membre du conseil d'administration d'Audi pour la production et la logistique. Et d’ajouter : «Nous ne voulons pas de projets pilotes sur des sites entièrement nouveaux. Nous préférons investir dans nos usines existantes pour qu'elles finissent par être tout aussi efficaces et flexibles que les sites de production nouvellement construits ou les usines de dernières générations».

Audi a élaboré sa stratégie globale en tenant compte de diverses perspectives. Walker et son équipe se sont concentrés sur les questions suivantes : «Qu'est-ce que la société attend de nous ? Quelles sont les exigences de nos clients ? Quelles sont les attentes des parties prenantes, et de quoi nos employés auront-ils besoin à l'avenir ?» En réponse, Audi a créé le projet 360factory ; une vision de l'avenir. Cette approche accorde une importance égale à la rentabilité, à la durabilité, à la flexibilité et à l'attractivité.

Une feuille de route ambitieuse pour Audi 

D'ici la fin de la décennie, Audi fabriquera des modèles à propulsion électrique sur tous ses sites de production dans le monde. «Pour atteindre notre objectif, nous nous appuyons sur notre personnel hautement qualifié et nous rendrons tous nos employés opérationnels d'ici 2025 grâce à un budget de formation d'environ 500 millions d'euros», Explique Gerd Walker. Deux sites, Bollinger Hofe et Bruxelles, produisent déjà des véhicules entièrement électriques.

À partir de l'année prochaine, l'Audi Q6 e-tron sera le premier modèle entièrement électrique à sortir de la chaîne de production à Ingolstadt. Et la production de voitures entièrement électriques commencera progressivement à Neckarsulm, San José Chiapa et Gyor. En 2029, tous les sites de production produiront au moins un modèle de véhicule 100% électrique. En fonction des spécificités locales, la production des modèles à combustion restants sera progressivement abandonnée d'ici le début de la prochaine décennie.

De nouvelles usines ne seront construites que là où des capacités supplémentaires sont nécessaires. Par exemple, Audi et son partenaire FAW construisent actuellement un site à Changchun (Chine) où seront produits des modèles basés sur la plateforme PPE (Premium Platform Electric). La construction devant se terminer fin 2024, il s'agira de la première usine automobile en Chine où seuls des modèles Audi entièrement électriques sortiront des chaînes.

L'électro-mobilité au cœur de la transformation 

L'électrification des usines ne représente qu’une partie de la vision d'Audi pour la production du futur. «Nous profiterons de la transition vers l'électro-mobilité pour faire des avancées importantes en matière de productivité et d'optimisation en apportant les modifications nécessaires», explique Gerd Walker. Une fois équipé pour la production du futur, le réseau de production d'Audi se veut rentable, durable et attractif, mais aussi flexible. Quatre objectifs centraux avec des chiffres clés ambitieux sont à atteindre. Pour que la production future soit rentable, Audi veut réduire de moitié les coûts annuels des usines d'ici 2033. Pour y parvenir, la marque aux anneaux prévoit de réduire la complexité de ses véhicules lorsqu'elle ne profite pas au client. À cette fin, le développement des véhicules tiendra compte d'un processus de production rationalisé dès la première étape. Le constructeur allemand continuera également à numériser la production, par exemple avec la solution «Edge Cloud 4 Production» utilisant des serveurs locaux. Cela permettra de remplacer les PC industriels coûteux, réduisant ainsi les efforts informatiques tels que les déploiements de logiciels et les changements de systèmes d'exploitation. À l'avenir, Audi utilisera également une autre nouvelle solution. Il s’agit de l'assemblage modulaire pour simplifier la production tout en offrant une plus grande variabilité des produits. La planification virtuelle de l'assemblage permet aussi d'économiser des ressources matérielles et rend possible une collaboration innovante et flexible entre les différents sites.

>> Lire aussi : La nouvelle Audi A8 débarque sur le marché marocain

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.