Société

Covid-19 : Ce que l’on sait du BA.2, ce sous-variant d’Omicron

Nabila Bakkass Nabila Bakkass ,

Le BA.2 contient une trentaine de mutations de plus qu'Omicron (BA.1).

Le BA.2 contient une trentaine de mutations de plus qu'Omicron (BA.1).

Présenté comme le sous-variant d’Omicron, le BA.2 est sous la loupe des scientifiques. Pour Dr Tayeb Hamdi, médecin chercheur en politiques et systèmes de santé, les données dont on dispose laissent à penser qu’il pourrait être plus contagieux qu’Omicron.

L’histoire semble se répéter. Tout comme le Delta, Omicron a fini par donner naissance à un sous-variant, dénommé BA.2 (la souche originelle d'Omicron étant appelée BA.1). Il suscite depuis quelques jours l’attention de plusieurs chercheurs étant donné qu’il a été repéré dans plusieurs pays du monde comme en Inde, en Chine, en Israël et au Danemark. À l’heure où nous mettions sous presse, aucun cas n’avait été détecté au Maroc.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a pas encore donné son avis sur ce nouveau variant, mais les données dont on dispose laissent présager que celui-ci pourrait être encore plus contagieux qu'Omicron. Contacté par «Le Matin», Dr Tayeb Hamdi, médecin chercheur en politiques et systèmes de santé, indique que le BA.2 contient une trentaine de mutations de plus qu'Omicron (BA.1) qui s’est d’ailleurs rapidement propagé dans le monde. Parmi ces mutations, ajoute-t-il, neuf sont sur la Spike qui est la protéine la plus sensible permettant au virus de pénétrer dans la cellule humaine. D’après l’expert, ce sous-variant aurait une contagiosité et une transmissibilité plus importantes qu’Omicron dans sa première version. Une hypothèse à vérifier certes, mais qui semble plausible au regard de l’évolution de la situation épidémiologique au Danemark où la pandémie repart à la hausse. «Alors que l’on s’attendait à une décrue de l’épidémie au Danemark après l’atteinte du pic, les contaminations ont grimpé avec beaucoup de cas liés à BA.2», explique le médecin. Et d’ajouter que si l’hypothèse de la transmissibilité élevée du B.A.2 est confirmée par des études, il pourrait même atterrir dans notre pays. L’expert estime, toutefois, que ce sous-variant n’aurait pas une virulence plus importante par rapport à la version originale d’Omicron. À propos de sa résistance à l’immunité, Dr Hamdi note que ce sous-variant pourrait avoir un certain échappement immunitaire. «Les études sont en cours pour vérifier cet élément, mais les experts pensent que compte tenu de l’évolution de BA.2, celui-ci serait résistant à l’immunité acquise, soit par la maladie, soit par les vaccins. Reste à savoir s’il aurait un échappement immunitaire même pour les personnes déjà atteintes d’Omicron (BA.1)», note-t-il.

Le dépistage reste difficile à réaliser

Une précision de taille : avec le BA.2, le criblage fait défaut ! «La réalisation du criblage, une étape intermédiaire entre le test PCR et le séquençage et qui permet de chercher un variant bien précis sur un cas testé positif, reste difficile à réaliser avec les moyens disponibles actuellement», souligne- Dr Hamdi. Pour préciser ses propos, il explique que de façon générale, la réalisation du criblage nécessite des kits équipés sur lesquels on identifie deux, trois ou au maximum quatre variants à détecter via une machine dédiée. «Le problème qui se pose aujourd’hui, c’est que les kits utilisés ne permettent pas de détecter ce nouveau sous-variant et le confondent avec le BA.1», révèle-t-il. Ceci pourrait, en effet, constituer un frein au suivi de l’évolution de ce sous-variant, d’où l’intérêt, selon Dr Hamdi, de mettre en place des kits beaucoup plus spécifiques afin de bien suivre l’évolution de ce nouveau sous-variant.
Interrogé sur les scénarios en cas de propagation du BA.2, Dr Hamdi indique que cela pourrait ralentir un peu la levée des restrictions dans les pays, y compris au Maroc. «Les vagues épidémiques seraient un peu plus longues que les précédents, mais sur le plan du système de la santé, cela ne poserait probablement pas beaucoup de problèmes», indique notre interlocuteur. Il insiste, toutefois, sur l’importance de la vaccination et des mesures barrières qui sont nos véritables alliés pour faire face à cette pandémie.

Services

Météo

Casablanca 25 mai 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 25 mai 2022

  • As-sobh : 04:38
  • Al-chourouq : 06:21
  • Ad-dohr : 13:33
  • Al-asr : 17:12
  • Al-maghrib : 20:36
  • Al-ichae : 22:05

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Animaux
Le vétérinaire de Bondi Beach

17:30

Chaine : France 2
Tennis : Roland-Garros partie 3

17:00

Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go!

17:35

Chaine : Bein Sports HD8
XTRA live and exclusive coverage of your favorite events.

17:30

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 25 mai 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 25 mai 2022

  • As-sobh : 04:38
  • Al-chourouq : 06:21
  • Ad-dohr : 13:33
  • Al-asr : 17:12
  • Al-maghrib : 20:36
  • Al-ichae : 22:05

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Animaux
Le vétérinaire de Bondi Beach

17:30

Chaine : France 2
Tennis : Roland-Garros partie 3

17:00

Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go!

17:35

Chaine : Bein Sports HD8
XTRA live and exclusive coverage of your favorite events.

17:30

Tous les programmes TV >