Menu
Search
Dimanche 03 Mars 2024
S'abonner
close
Dimanche 03 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Société

Covid-19 : les infections répétées peuvent nuire sérieusement à la santé

Les personnes qui ont eu la Covid-19 plus d’une fois ont davantage de risques d’avoir de sérieux problèmes de santé que celles qui ne l’ont eue qu’une seule fois ou qui ne l’ont pas eue du tout, selon une grande étude sur le sujet. Contacté par «Le Matin» Dr Tayeb Hamdi appelle les Marocains à plus de vigilance d'autant qu’une cinquième vague de contaminations commence.

Covid-19 : les infections répétées peuvent nuire sérieusement à la santé
Moroccans wearing face masks walk along a street in the capital Rabat, after the authorities eased lockdown measures in some cities, that had been put in place in order to limit the spread of the novel coronavirus, on June 25, 2020. (Photo by FADEL SENNA / AFP)

Après deux mois d'accalmie, les contaminations à la Covid-19 repartent à la hausse. Le ministère de la Santé a annoncé la semaine dernière que nous entrons dans une cinquième vague de propagation du virus. Mais bien qu’il s’agisse d’une étape prévue, les professionnels de la santé appellent à la vigilance. Cette nouvelle vague se profile dans une indifférence quasi totale de la part de la population où les gestes barrières ne sont plus à l’ordre du jour. Et malgré l’immunité acquise, cela pourrait causer des infections répétées chez plusieurs personnes et augmenter le risque de problèmes de santé. En effet, les personnes qui ont eu la Covid plus d'une fois ont davantage de risques d'avoir une série de problèmes de santé graves que celles qui ne l'ont eue qu'une seule fois, selon une étude sur le sujet. «Les infections à répétition ont augmenté alors que le virus a muté, mais les effets à long terme de ces réinfections sur la santé restaient flous jusqu'alors. Une analyse a été menée sur les dossiers médicaux anonymes de 5,8 millions de personnes dans la base de données nationale aux États-Unis sur les soins de santé du département américain des Anciens combattants», indiquent les auteurs de cette nouvelle étude publiée jeudi dernier dans la revue «Nature Medicine».

Le Covid long, une certitude scientifique

C’est la première grande étude qui examine pour la première fois comment la réinfection augmente le risque de problèmes de santé et de Covid long. Plus de 443.000 personnes ont été testées positives à la Covid au moins une fois entre le 1er mars 2020 et avril 2022. Parmi elles, 41.000 ont été infectées plus d'une fois. Dans le détail, plus de 93% ont eu un total de deux infections, tandis que 6% en ont eu trois et près de 1% en ont eu quatre. Les 5,3 millions restants n'ont jamais contracté la Covid. Lorsque les chercheurs ont comparé les résultats de santé des différents groupes, ils ont découvert que les personnes qui ont été réinfectées présentaient un risque accru d'être exposées à toutes sortes de problèmes de santé indésirables. «Les problèmes cardiaques et pulmonaires étaient, par exemple, plus de trois fois plus fréquents chez les personnes qui avaient été réinfectées. La réinfection a également favorisé les affections cérébrales, les maladies rénales et le diabète», a souligné Ziyad Al-Aly, épidémiologiste à l'Université de Washington à St Louis et principal auteur de l'étude. Ce dernier a, toutefois, reconnu que les résultats concernaient majoritairement des hommes blancs et âgés.

«Cette nouvelle étude confirme les résultats d’anciennes recherches sur les complications d’une infection causée par le coronavirus, qui montraient que le Covid long affectait malheureusement les personnes sur le plan cardiaque, respiratoire et cérébrale beaucoup plus qu’on le pensait», déclare au «Matin» Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politique et système de santé. «On savait déjà que 10 à 30% des personnes qui ont contracté le virus seraient touchées par le Covid long. Maintenant grâce à cette étude, on apprend que les personnes qui ont eu la Covid plus d’une fois, quelle que soit sa forme grave ou bénigne, ont trois fois plus de chance de souffrir de complications cardiaques ou pulmonaires par rapport aux personnes qui n’ont fait l’infection qu’une seule fois», développe le médecin.

Ce dernier insiste sur l’importance du respect des mesures barrières surtout à l’approche de la saison froide et avec le début de la cinquième vague de la Covid -19 au Maroc. «Le respect des mesures comme la distanciation, l’hygiène des mains, l'aération des espaces clos surtout en hiver où on a tendance à s’enfermer est important pour éviter d’attraper le virus. Même si on ne peut pas transposer les résultats de cette dernière étude sur l’ensemble de la population, toutes les recherches qui ont été faites avant montrent clairement que sur le plan épidémiologique, plus on contracte le virus, plus on risque d’avoir des complications de santé», indique Dr Hamdi. Et d’insister sur le fait que «les personnes jeunes et en bonne santé doivent faire plus attention et comprendre que même avec une Covid bénine, on risque de faire un Covid long ou avoir des répercussions sur la santé. Les études ont montré que le fait de ne pas attraper le virus était beaucoup mieux que de faire une forme bénigne».

Lisez nos e-Papers