Menu
Search
Vendredi 12 Avril 2024
S'abonner
close
Vendredi 12 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Nation

Réforme de l’éducation : Les premiers détails de la feuille de route de Benmoussa

La feuille de route pour la réforme du système éducatif comporte 12 engagements pour une école de qualité qui visent l'élève et l'enseignant.

Réforme de l’éducation : Les premiers détails de la feuille de route de Benmoussa

La «Feuille de route 2022-2026 pour une école publique de qualité pour tous» vient instituer un nouveau modèle de réforme à l’horizon 2026, qui priorise l’impact sur les élèves et propose des solutions et des mesures pratiques pour améliorer la qualité de l’école publique, a affirmé jeudi le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa. Présentant un exposé devant le Conseil de gouvernement sur la Feuille de route relative à l’école publique 2022-2026, le ministre a expliqué que ce texte a été enrichi par les conclusions des consultations nationales qui ont réuni quelque 100.000 participants.

La Feuille de route vise la réalisation de trois objectifs stratégiques à l’horizon 2026, à savoir la consolidation de l’apprentissage des savoirs et des compétences de base en multipliant par deux le pourcentage des élèves ayant une bonne maîtrise des apprentissages de base au cycle primaire, la consécration de l’ouverture et des valeurs de citoyenneté en portant au double le pourcentage des élèves bénéficiaires des activités parascolaires et la réduction de 30% de la déperdition scolaire de manière à donner une forte impulsion à l’enseignement obligatoire, a précisé le ministre.

Pour atteindre ces objectifs, a-t-il poursuivi, la feuille de route a établi 12 engagements qui s’articulent autour de trois axes d’intervention stratégiques, dans le but d’asseoir les bases d’une école publique de qualité pour tous. Ces engagements, a précisé le responsable gouvernemental, se déclinent comme suit :

  • cinq engagements ciblant l’élève qui portent sur l’enseignement primaire, les manuels et les curricula, le suivi et l’accompagnement individuels, l’orientation et le soutien social,
  • trois engagements intéressant l’enseignant, qui concernent le développement de la formation de base et de la formation continue, l’amélioration des conditions d’exercice du métier et l’adoption d’un nouveau statut des fonctionnaires.
  • quatre engagements intéressant l’établissement scolaire et qui se rapportent à l’amélioration des conditions d’accueil des élèves, la gouvernance de l’établissement, la mise en place d’un environnement scolaire favorable à l’apprentissage et à l’émancipation et le renforcement des activités sportives et parascolaires.

Pour concrétiser ces objectifs et ces engagements, la Feuille de route a identifié trois conditions de succès fondamentales, en l’occurrence la consécration d’une gouvernance fondée sur l’impact et assortie de mécanismes de garantie de la qualité, l’adoption d’une charte fixant les engagements des différents acteurs et intervenants et la mobilisation d’un financement suffisant pour assurer la durabilité de la réforme. «La Feuille de route 2022-2026 pour une école publique de qualité pour tous» tire son référentiel des Hautes Orientations de S.M. le Roi Mohammed VI, de la loi-cadre relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique, du nouveau modèle de développement ainsi que du programme gouvernemental qui attache une grande importance à la consolidation de l’État social et au développement du capital humain.

 

>> Lire aussi : Réforme de l'éducation : les détails du dispositif prévu dans le PLF 2023

>> Lire aussi : Rentrée scolaire : la recette Benmoussa pour une école de qualité pour tous

Lisez nos e-Papers