Menu
Search
Lundi 24 Juin 2024
S'abonner
close

Covid-19 : La fin de la pandémie est prévisible à condition d'accélérer la vaccination, selon Dr Tayeb Hamdi

Après plus de deux ans de combat contre la Covid-19, l’espoir d’une fin de pandémie se dessine. Selon les pronostics de Dr Tayeb Hamdi, médecin chercheur en politiques et systèmes de santé, le retour à la vie normale est pour bientôt vu, notamment la baisse de la transmissibilité du virus et le taux élevé des populations déjà touchées par le variant Omicron. Il indique, en revanche, que la réalisation de cet objectif reste conditionnée par la vaccination et le strict respect des mesures barrières.

Covid-19 : La fin de la pandémie est prévisible à condition d'accélérer la vaccination, selon Dr Tayeb Hamdi
Le virus sera toujours là, mais les populations triplement vaccinées pourront profiter du retour à la vie normale ou presque.

Malgré l’apparition de nouveaux sous-variants d’Omicron, les scientifiques du monde entier semblent de moins en moins inquiets par rapport à l’évolution de la situation épidémiologique dans le monde. Mieux encore, certains d’entre eux estiment que la pandémie touche vraisemblablement à sa fin et que le retour à la vie normale est à nos portes. C’est le cas de Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé. Contacté par «Le Matin», l’expert indique que, sauf mauvaise surprise d’émergence d’un nouveau variant plus dangereux qu’Omicron, cette hypothèse est fort probable compte tenu de deux facteurs clés : D’une part, la baisse de la transmissibilité du virus due à la large vaccination et, d’autre part, le taux élevé des populations déjà touchées par le variant. C’est donc une nouvelle page qui s’ouvre avec de «nouvelles opportunités sanitaires, sociales et économiques que seuls les pays dont les populations sont hautement protégées par la vaccination pourront saisir avec assurance et sécurité», souligne-t-il. En d’autres termes, l’expert indique que la fin de la pandémie reste conditionnée par l’activation de la vaccination. Effectivement, ajoute-t-il, les pays les mieux vaccinés auront la possibilité de donner des bouffées d’oxygène aux populations, à la vie sociale et à l’économie. «Le virus sera toujours là, mais les populations triplement vaccinées pourront profiter du retour à la vie normale ou presque sans craindre de se retrouver dans la réanimation ou décéder», rassure-t-il. Concernant les non-vaccinés, Dr Hamdi estime que ceux-ci courront le risque de contamination sans pour autant mettre sous pression les systèmes de santé.

Au Maroc, la troisième dose fait défaut

D’après les pronostics de Dr Hamdi, «durant une période transitoire, le pass vaccinal sera de rigueur dans les pays à population moins boostée, parallèlement à une levée progressive des mesures barrières individuelles et collectives». De même, note-t-il, le masque dans les espaces clos non aérés devrait rester d’actualité ainsi que les précautions nécessaires lors des rassemblements pour réduire la propagation du virus et décroître le risque de l’émergence de nouveaux variants.

À propos du Maroc, Dr Hamdi estime que notre pays accuse du retard en matière d’administration de la troisième dose du vaccin anti-Covid-19. Sur ce volet, l’expert appelle pour une énième fois les personnes n’ayant pas complété leur schéma vaccinal avec la dose booster à le faire le plutôt possible pour «faire partie de celles et ceux qui retrouveront plus de libertés sans crainte sur leur vie, et permettre ainsi au pays de retrouver une vie quasi normale sans beaucoup de pertes de vies, ni craintes excessives de rétropédalage». La troisième dose, insiste-t-il, est «un tremplin des personnes et des pays vaccinés vers moins de morts, moins de perturbations sociales, moins de contraintes économiques et plus de libertés». Autant dire que, jusqu’à présent et pour des années encore, seule une vaccination complète est synonyme de protection individuelle et collective.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.