Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search

L'IRES au SIEL : des publications pour mieux cerner les enjeux de l’Afrique de demain

L’Institut Royal des études stratégiques compte parmi les plus importants think tanks ayant pris part à la 27e édition du Salon international de l’édition et du livre. L’événement, qui met en avant la culture du continent africain, offre un cadre idoine pour faire connaître les publications de cet institut qui place l’Afrique au cœur de ses études et analyses.

L'IRES au SIEL : des publications pour mieux cerner les enjeux de l’Afrique de demain

«Le renouvellement du partenariat entre l’Afrique et l’Union européenne : quel rôle pour le Maroc ?», «Vers un nouveau modèle de développement», «La gouvernance sécuritaire en Afrique», «L'avenir des relations entre le Maroc et l'Afrique du Sud», «La réforme de l’Union africaine». Ce sont là quelques-unes des publications phares de l’Institut Royal des études stratégiques (IRES) et qui sont mises en avant à l’occasion de la 27e édition du Salon international de l’édition et du livre (Siel). Une édition qui met, rappelons-le, la culture du Grand Continent africain à l’honneur. Et c’est en partant justement de l’intérêt qu’il porte à l’Afrique et à ses grandes questions que l’IRES prend part à cet événement. «L’Institut a réalisé plusieurs études visant à améliorer la connaissance du continent africain, de son histoire, ses peuples, ses institutions, ses biomes, ses richesses ainsi que les défis et enjeux auxquels il doit faire face. Il a ainsi identifié et analysé les enjeux et les défis liés à la poussée urbaine, à la transformation rurale, à la gouvernance et à la sécurité en Afrique. Il a mis en exergue trois grands projets prometteurs : l’Afrique, laboratoire d’un avenir écologique, la mutualisation continentale et l’Afrique bleue, à même d’accélérer le développement, de créer des synergies et d’asseoir le leadership africain dans des domaines tels que la transition économique, énergétique et digitale», souligne l’IRES en expliquant l’importance de sa participation au SIEL.

On se le rappelle, S.M. le Roi avait exhorté les décideurs, notamment le ministère des Affaires étrangères à «tirer parti des expertises et des compétences dont dispose l’Institut Royal des études stratégiques. Nous exhortons cet Institut à coopérer avec le ministère et à consacrer ses efforts au domaine diplomatique et aux différentes questions liées aux relations extérieures du Maroc, dans leurs différents volets politique, économique, social, culturel et environnemental» (Message de S.M. le Roi lors de la première Conférence des ambassadeurs, organisée par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération le 30 août 2013 à Rabat).

Les jalons de la création de l’IRES ont été plantés dans le Discours Royal du Trône de juillet 2003 quand S.M. le Roi avait annoncé dans son discours que «notre pays vit une transition globale qui nécessite le renforcement de ses capacités d’analyse, d’adaptation et d’anticipation. Aussi, avons-nous décidé de créer un Institut Royal des études stratégiques pour remplir cette mission essentielle, afin d’être en interaction permanente avec les changements et de maîtriser et agir sur les mutations profondes qui s’opèrent aux niveaux interne et externe». Ainsi, la concrétisation de ce projet a été rendue effective à travers un Dahir datant du 30 novembre 2007, portant création de l’Institut. Ainsi, en 15 ans d’existence, l’IRES compte à son actif l’élaboration de nombreux rapports, l’organisation de plus d’une centaine de séminaires et journées d’étude ainsi que des conférences internationales. Un travail scientifique impressionnant réalisé grâce aux efforts de plus d’une centaine de chercheurs associés.

 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.