Menu
Search
Jeudi 13 Juin 2024
S'abonner
close

Bouznika Park Industries drainerait 75 millions de dollars d'investissements

Bouznika Park Industries séduit encore. Avant même le lancement des travaux d’extension de cette zone industrielle, Chakib Alj, co-fondateur de Cap Holding et partenaire de ce projet d’extension, annonçait la sécurisation de de 500 millions de DH d’investissements répartis entre deux projets. Le premier dans l’agroalimentaire, le deuxième dans la plasturgie. Au total, 700 emplois sur les 4.000 prévus sont déjà garantis.

Bouznika Park Industries drainerait 75 millions de dollars d'investissements
La cérémonie de lancement des travaux d’extension de la Zone industrielle de Bouznika a été présidée par Ryad Mezzour, ministre de l'Industrie et du commerce, Kyeh Ki, vice-présidente adjointe principale à Millenium Challenge Corporation (MCC). Ph : Kartouch

Les travaux in-site d'extension de la zone industrielle de Bouznika «Bouznika Park Industries» ont officiellement démarré mardi. Ce projet, qui s’étend sur 25 hectares, est réalisé dans le cadre d'une convention selon un modèle de partenariat public-privé. Tiré par la demande, ce projet devrait drainer des investissements industriels privés de l'ordre de 75 millions de dollars et générer 4.000 emplois directs. Ainsi, «pour chaque dollar engagé par le public, 18 dollars d’investissements sont générés, ce qui est un ratio non négligeable», indique Malika Laasri, DG de l'Agence MCA-Morocco, partenaire de ce projet. Ainsi, la partie publique, qui couvre le projet à hauteur de 5 millions de dollars, a mis à la disposition de la partie privée un foncier mobilisé, assaini et raccordé aux infrastructures hors sites effectivement réalisées (réseaux d'eau potable, d'électricité et d'assainissement, construction d'une station d'épuration des eaux usées, d'un complexe hydraulique et de voies d'accès, à savoir un pont sur l'Oued de Bouznika et un accès secondaire de secours).

Mobilisant pour sa part un investissement de près de 11 millions de dollars, Cap Holding, le partenaire privé, s'engage, de son côté, à réaliser les aménagements in-site, assurer la commercialisation du site à des prix attractifs, gérer la zone selon les hauts standards de qualité, proposer une offre de services à valeur ajoutée et respecter les normes sociales et environnementales. «Nous avons déjà sécurisé deux importants investissements. Le premier, de 250 millions de DH, dans l’agroalimentaire, générera plus de 400 emplois. Le deuxième, du même montant, dans la plasturgie, emploiera plus de 300 personnes», révèle Chakib Alj, co-fondateur de Cap Holding. À noter que la cérémonie de lancement des travaux d’extension de la Zone industrielle de Bouznika a été présidée par Ryad Mezzour, ministre de l'Industrie et du commerce, Kyeh Ki, vice-présidente adjointe principale à Millenium Challenge Corporation (MCC).

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.