Économie

La mesure antidumping sur le contreplaqué chinois expire le 26 juillet

L.O. L.O.,

Les producteurs nationaux ont 30 jours pour demander le réexamen de cette mesure.

Les producteurs nationaux ont 30 jours pour demander le réexamen de cette mesure.

La mesure anti-dumping sur les importations du contreplaqué originaire de la Chine expire le 26 juillet. C’est ce qu’a indiqué le ministère de l'Industrie et du commerce, notant que les producteurs nationaux ont 30 jours pour demander le réexamen de cette mesure. Cette requête doit contenir des éléments justifiant que la levée de la mesure après son expiration entraînera probablement la continuation ou la réapparition du dumping et du dommage. À rappeler que le gouvernement avait décidé en juin 2018 (décision publiée au BO du 26 juillet 2018) de reconduire le droit antidumping de 25% contre le contreplaqué importé de Chine, et ce jusqu’au 26 juillet 2022.

La décision de reconduire la taxe antidumping fait suite à une requête déposée en 2018 par Cema Bois de l'Atlas, un producteur marocain de contreplaqué. L’enquête diligentée par les services du département du Commerce avait conclu à l’existence de pratiques de dumping par les exportateurs chinois, avec une marge de dumping de l’ordre de 68%, ce qui avait provoqué des dommages importants à cette branche de la production nationale. À rappeler aussi que l’enquête initiale a été lancée par le ministère de tutelle début mai 2011, suite à une requête adressée au ministère le 23 mars 2011 par Cema Bois de l’Atlas.