Menu
Search
Samedi 02 Mars 2024
S'abonner
close
Samedi 02 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Culture

Une exposition consacrée à la monnaie dans la Haute Antiquité

L’exposition organisée, jusqu’au 31 décembre à la Galerie d’art contemporain Mohamed Drissi à Tanger, est consacrée à un point de vue artistique et essentiellement iconographique du monnayage de la Maurétanie dans son ancrage immédiat et celui méditerranéen proche.

Une exposition consacrée à la monnaie dans la Haute Antiquité
Ph : MAP

La Galerie d’art contemporain Mohamed Drissi à Tanger accueille, jusqu’au 31 décembre, l’exposition «Monnayage du Maroc antique : Effigies et symboles». Organisée par le Musée de Bank Al-Maghrib (BAM), dans le cadre de son 20e anniversaire, en partenariat avec
le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, cette exposition est consacrée à l’art et la monnaie dans la Haute Antiquité. On peut y découvrir l’art créatif humain dans la monnaie. Selon le directeur des Musées de BAM, Rochdi Bernoussi, la monnaie n’est pas seulement un moyen d’échange, mais également un métal sur lequel l’Homme a gravé une histoire, des idées, la religion...
L’exposition traite un point de vue artistique et essentiellement iconographique du monnayage de la Maurétanie dans son ancrage immédiat et celui méditerranéen proche.

Par un ensemble de mises en liens et de correspondances, de moments de transitions et d’anachronismes, l’événement offre un kaléidoscope d’images autour de la monnaie. «Les points de rencontre convergent vers le sujet du portrait et de l’expression symbolique des astres, de la faune et de la flore qui unissent les cultures et civilisations de l’antiquité. Le goût pour l’effigie y transcrit le pouvoir politique, les
symboles de faune et de flore, les activités agricoles et économiques et, enfin, le langage des astres et de l’effigie divine renvoie, quant à lui, au culte et aux croyances, véritables attributs culturels», indique un communiqué du Musée de Bank Al-Maghrib.

«Monnayage du Maroc antique : Effigies et symboles» raconte l’Histoire du Maroc. Elle montre comment les représentations iconographiques dans le monnayage ne se limitent pas à la monnaie, mais on les retrouve aussi dans des objets d’archéologie. «Notre approche par correspondance n’est pas uniquement chronologique, elle est substantielle de la forme des éléments exposés : monnayage, objets archéologiques, et œuvres artistiques offrent des traversées de temps parallèles allant de l’objet domestique, à l’objet du culte, à la peinture et à la photographie artistique contemporaine. Le monnayage du Maroc antique nous fait traverser les géographies et leurs iconographies pour aboutir à leur dimension universelle et atemporelle.

Cette dimension atemporelle des images illustre les archétypes, les mythes, et les récits fondateurs», affirment les organisateurs de l’exposition. Grâce à cette initiative, on découvre des images et symboles qui traversent le temps pour rester encore présents sur le monnayage actuel et nous rapprocher du Maroc antique. 

Lisez nos e-Papers