Culture

Pleins feux sur l'exposition «L’autre histoire : le modernisme marocain» au Musée Cobra aux Pays-Bas

Mohamed Sellam Mohamed Sellam,

Pleins feux sur l'exposition «L’autre histoire : le modernisme marocain» au Musée Cobra aux Pays-Bas

Lancée le 14 avril, l’exposition «L’autre histoire : le modernisme marocain» a été officiellement inaugurée, vendredi, au Musée Cobra de l’art moderne d’Amstelveen aux Pays-Bas. Cette exposition, qui s’inscrit dans le cadre d’un échange avec le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain à Rabat, regroupe les œuvres d’art d’une quarantaine d’artistes marocains.

Des chefs-d’œuvre de l’art contemporain marocain sont au rendez-vous, jusqu’au 18 septembre, au Musée Cobra de l’art moderne d’Amstelveen aux Pays-Bas. Baptisée «L’autre histoire : le modernisme marocain», cette exposition, qui s’inscrit dans le cadre d’un échange avec le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain à Rabat, regroupe les œuvres d’art d’une quarantaine d’artistes marocains.

L’année prochaine, le musée marocain accrochera, à son tour, l’exposition «A Multi-headed Snake», de la collection du musée néerlandais. S’exprimant à l’ouverture de l’exposition, le président de la Fondation nationale des musées (FNM) du Maroc, Mehdi Qotbi, a rappelé le rôle de la diplomatie culturelle aujourd’hui en marche. «Des centaines de personnes ont pris part à l’inauguration de cette manifestation, en présence des ambassadeurs de nos deux pays et de personnalités politiques et culturelles. Ceci démontre l’intérêt pour les relations culturelles entre nos deux pays.

Je pense que nous sommes en train de vivre un moment important de cette diplomatie culturelle qui est en marche et qui va porter certainement ses fruits», a-t-il déclaré. Même son de cloche auprès de l’ambassadeur du Maroc aux Pays-Bas, Mohamed El Basri, qui a indiqué que les deux pays ont ouvert une nouvelle page dans la coopération bilatérale. «Le soutien des Pays-Bas au Plan d’autonomie marocain sur le Sahara s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle dynamique positive de coopération entre nos deux pays. Cette coopération va se renforcer et va permettre d’ouvrir et de prospecter de nouvelles pistes dans nos relations bilatérales», a-t-il assuré.

Pour sa part, l'ambassadeur des Pays-Bas au Maroc, Jeroen Roodenburg, a souligné l'importance de l'exposition pour le renforcement des liens entre les deux pays. «Nous avons une histoire partagée de plus de 400 ans avec beaucoup d'échanges commerciaux et culturels, mais il y a aussi des choses méconnues dans les deux pays. Nous croyons que c'est très important de montrer l'art contemporain marocain aux Pays-Bas pour les Néerlandais, ainsi que pour les quelque 400.000 Maroco-Néerlandais», a-t-il affirmé. Et de noter que cette initiative s'inscrit dans le cadre d'un échange mutuel, puisque le Musée Cobra va organiser, l'année prochaine à Rabat, une exposition pour présenter les œuvres d'artistes connus au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain.