Menu
Search
Mercredi 17 Juillet 2024
S'abonner
close
Mercredi 17 Juillet 2024
Menu
Search

Suicide des jeunes: Sourire de Reda mène campagne contre les croyances limitantes

Suicide des jeunes: Sourire de Reda mène campagne contre les croyances limitantes

A l’occasion de la Journée Nationale de Prévention du Suicide des Jeunes, célébrée le 5 février, l’association Sourire de Reda, a lancé une nouvelle campagne de communication et d’information.

Baptisée « Croyances vs Réalités », cette initiative « s’adresse à l’ensemble des parties prenantes impliquées de près ou de loin dans la problématique, notamment les parents, les enseignants et les psychologues en vue de leur permettre de disposer des arguments pour jouer pleinement leur rôle aux côtés des jeune en souffrance », fait savoir l’association dans un communiqué. Et d’ajouter que la campagne 2022 est construite sur un face-à-face très lisible entre une série de « croyances » plus ou moins rationnelles et la réponse objective dans la « réalité ».

Dans ce sens, l’association explique que plusieurs croyances limitantes continuent d’exister dans notre société impliquant, entre autres, que « ceux qui disent qu’ils veulent se suicider ne le feront pas» et que « la menace de suicide, c’est du chantage pour attirer l’attention ». Ces croyances, ajoute-t-on, consolident le tabou qui perdure sur le suicide des jeunes et freinent la capacité de chacun à se sentir solidaire et à agir. L’association estime ainsi qu’il est grand temps d’y faire face et d’apprendre à écouter les jeunes en souffrance tout en leur apportant des conseils concrets et l’accompagnement nécessaire.

A noter que la campagne 2022 de Sourire de Reda fait l’objet d’une large diffusion à travers les réseaux sociaux, mais également à travers des partenariats médias avec les supports de la presse nationale, en radio et en télévision.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.