Menu
Search
Vendredi 01 Mars 2024
S'abonner
close
Vendredi 01 Mars 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Nation

Le programme d'alphabétisation dans les mosquées opérationnel dans plus de 7.000 mosquées équipées

Le Programme d'alphabétisation dans les mosquées est déployé aujourd'hui dans plus de 7.000 mosquées équipées. Intervenant lors d'une conférence sur le rôle des mosquées dans l'alphabétisation des femmes, la chef de la Division de la lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées au ministère des Habous et des affaires islamiques, Fouzia Ben Abbad, a affirmé que ce programme «constitue l'un des piliers du développement global et de la prospérité sociale».

Le programme d'alphabétisation dans les mosquées opérationnel dans plus de 7.000 mosquées équipées

Le programme d'alphabétisation dans les mosquées constitue l'un des piliers du développement global et de la prospérité sociale, a souligné, jeudi à Rabat, Fouzia Ben Abbad, chef de la Division de la lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées au ministère des Habous et des affaires islamiques. S'exprimant lors d'une conférence sur le rôle des mosquées dans l'alphabétisation des femmes, Mme Ben Abbad a fait savoir que ce programme s'assigne pour objectifs notamment le renforcement des rôles social et éducatif des mosquées, la création de nouvelles opportunités d'emploi de manière à réduire le chômage des diplômés et contribuer à leur insertion professionnelle et sociale, et la mise en place d'une chaîne productive de valeur économique liée au programme (livres, outils et équipements), ainsi que la formation et la qualification des compétences nationales dans le domaine de l'éducation des adultes.

Lors de cette rencontre, qui intervient dans le cadre de la série de conférences «Cénacles d’échanges policés» initiée par l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (Isesco), en partenariat avec le ministère des Habous et des affaires islamiques, la responsable a rappelé que ce programme, qui s'inspire de la Vision Royale prospective, a été lancé le 15 septembre 2000 avec comme première étape un plan visant l'inscription de 10.000 bénéficiaires, supervisés par 200 encadrants dans 100 mosquées, réparties entre les différentes régions et provinces du Royaume. Les espaces dédiés à l'opérationnalisation du programme concernent plus de 7.000 mosquées équipées, 63 espaces éducatifs au sein des établissements pénitentiaires et centres de détention juvénile, la chaîne Assadissa et les deux sites électroniques du ministère et de ladite chaîne, a-t-elle ajouté. Selon la conférencière, le programme a été réalisé conformément à la vision éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, pour combattre l'ignorance et lutter contre l'analphabétisme par l'enseignement de la lecture et de l'écriture dans les mosquées en tant que lieu de culte et d'apprentissage et espace de sensibilisation religieuse, de prédication et d'orientation.

Elle a mis l'accent sur l'importance de mettre à profit l'espace spirituel des mosquées, d'orienter l'investissement vers l'élément humain et de lutter contre l'analphabétisme par la lecture et l'écriture, en tant que porte d'accès vers le savoir dans toutes ses branches religieuse, sociale, économique et culturelle, et voie pour l'intégration des apprentis dans le processus de développement au Maroc, mettant en lumière le rôle du programme d'alphabétisation dans les mosquées pour l'éradication définitive du fléau d'analphabétisme. Le programme a continué d'élargir la base des bénéficiaires et d'améliorer les outils de travail, tout en évaluant les indicateurs de son efficacité et de sa performance sur la base d'un ensemble de références, notamment les discours et messages du Souverain liés à l'alphabétisation dans toutes ses dimensions éducative, sociale, économique et de développement, et bien d'autres références nationales et internationales, a fait savoir Mme Ben Abbad.

Il aborde la question de l'éradication de l'analphabétisme en se référant aux orientations contenues dans les Discours et Messages Royaux, telles que le message adressé au Congrès national de la Ligue marocaine pour l'éducation de base et la lutte contre l'analphabétisme, tenu en 2000 à Rabat, a-t-elle poursuivi. Elle a également souligné que le programme a adopté des approches visant l'acquisition des compétences par les bénéficiaires de manière progressive en fonction des types d'analphabétisme à éradiquer, à savoir l'analphabétisme orthographique, fonctionnel et informationnel, en plus de l'analphabétisme culturel, scientifique, environnemental et professionnel.

La série de conférences «Cénacles d’échanges policés» vise à mettre en avant les aspects civilisationnels et historiques anciens et modernes de Rabat, dans le cadre de la célébration de cette ville capitale de la culture du monde islamique pour 2022. Elle se poursuivra pendant deux mois en vue de mettre en exergue les principaux aspects de l’héritage culturel et civilisationnel de Rabat en particulier, et de l’histoire ancestrale du Royaume du Maroc en général, notamment les mosquées historiques, les décorations sur les manuscrits, les ouvrages des Shama’il (qualités sublimes), les waqfs du Maroc aux Deux Saintes Mosquées, l’intérêt porté par les Rois du Maroc au Saint Coran et au livre Sahîh Al-Bukhari, ainsi que d’autres thèmes et questions mettant en valeur les traits du civisme au Royaume.