Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search

Essai Citroën Ami : Un quadricycle électrique fait pour la ville

La Citroën Ami électrique reformule les règles de la mobilité urbaine de manière authentique, abordable et mise sur la praticité en ville.

Essai Citroën Ami : Un quadricycle électrique fait pour la ville
Photo Principale Des clignotants et deux simples phares circulaires sont utilisés à l'avant : juste ce qu’il faut et rien d’autre.

L’Ami est la voiture des grands adolescents, des jeunes citadins ou encore des seniors branchés. Pourtant, quel que soit son conducteur, la ville est son seul terrain de jeu. Il se glisse dans le flux de circulation, avale l’asphalte à 45 km/h sans problème et passe partout.

Assemblé au Maroc, le design de l’Ami réfère à un ovni dans le paysage urbain et ne manque pas d’étonner et de surprendre. Lors de notre essai routier, nous avons eu droit à de nombreux sourires et regards tantôt intrigués, tantôt amusés, mais toujours sympathiques. Pour la petite histoire, nous avons même été suivis et rattrapés par le conducteur d’un véhicule sportif à moteur essence, qui cherchait à se renseigner sur l’autonomie de cet engin.

Design minimaliste

L’avant et l’arrière de l’Ami sont presque identiques. Les pare-chocs avant et arrière se ressemblent, tout comme les panneaux latéraux et les vitres latérales. C’est la forme du toit et la couleur des optiques qui indiquent la direction du véhicule. Les portes sont aussi identiques, mais s’ouvrent dans deux sens différents : d’avant en arrière côté conducteur et d’arrière en avant côté passager.

L’Ami est à la fois un exemple de l’esprit et de la tradition de Citroën, car il interprète les points forts du concept TPV et 2CV de manière moderne. Mesurant seulement 2,41 mètres de long et 1,54 mètre de large, le petit engin électrique pèse 482 kg à vide.

Ambiance zen à l’intérieur

Une fois à l’intérieur, la sensation d’espace est immense. Les passagers sont assis assez éloignés du tableau de bord. Le siège conducteur est le seul réglage en longueur et l’assise n’est pas très confortable à cause de la matière plastique utilisée.

Le tableau de bord est également minimaliste, tout est en plastique, pas de noir piano ni de faux carbone. Outre l’affichage du niveau de charge, de la vitesse et de l’autonomie, il y a trois boutons (dégivrage, ventilation, feux de détresse) et une prise USB, c’est tout ! À bord de la petite Citroën, nous n’avons droit ni à la radio ni à la climatisation ou au rétroviseur intérieur, et même le volant n’est pas centralisé.

Le toit panoramique ne peut pas être ouvert. En revanche, il élargit la vision des passagers et améliore la perception de l’espace intérieur. L’absence d’un pare-soleil réglable signifie que des lunettes de soleil ou une casquette sont obligatoires à la présence du soleil.

Devant le siège passager, l’Ami offre un espace de rangement de 64 litres, assez pour quelques courses ou des petits sacs. Elle ne propose pas de coffre, mais dispose quand même d’un petit espace derrière les sièges, où mettre une veste ou un sac à main.

Par rapport à la Renault Twizzy, l’Ami offre à ses passagers une protection complète à bord, ainsi qu’un agencement intérieur côte à côte plus convivial, au lieu d’être assis l’un derrière l’autre.

Maline et sympa en ville

La Citroën Ami s’inscrit dans la logique de la micro-mobilité, c’est-à-dire se déplacer dans la ville de manière durable et alternative. Le fait que sa vitesse maximale ne dépasse pas 45 km/h crée certaines limitations physiques, en même temps que l’autonomie de 75 km limitant son rayon d’action. Toutefois, se déplacer dans les rues encombrées de la ville très vite ne représente aucun problème à la petite électrique. Au contraire, il est presque certain que vous apprécierez la souplesse du quadricycle garé avec la facilité d’un deux-roues. On peut également considérer comme avantage que les 5,5 kWh des batteries lithium-ion sont récupérés à l’aide d’une prise domestique en seulement 3 heures.

Bien que l’Ami soit bien suspendue, elle souffre en conséquence des nids-de-poule et des dos d’âne. C’est en partie à cause des sièges très fins et qui sont en plastique et des autres matériaux utilisés. Quant au freinage, la manière dont le système réagit à la pression de la pédale, nécessite en l’absence d’assistance, une familiarisation.

En conclusion, vous n’obtiendrez pas l’Ami pour la puissance vertigineuse du moteur électrique de 8 ch, ou pour l’autonomie inépuisable de 75 km ou pour la longue liste de ses équipements, mais parce qu’il s’agit d’une alternative aux motocycles et donc d’un outil de transport urbain amusant et efficace. Une chose est sûre, le quadricycle français made in Morocco ne cherche pas à tromper les acheteurs sur ses réelles possibilités.

Sopriam, l’importateur de la marque Citroën au Maroc, propose une seule version de l’Ami (Standard). En promotion actuellement, elle s’échange contre un chèque de 85.900 DH. Au Maroc, l’engin n’est conduit que par les personnes en détention d’un permis de conduire, contrairement à l’Europe où même les adolescents de moins de 18 ans peuvent s’en offrir un. En revanche, les détenteurs de ce quadricycle ne payent pas de vignette, comme tout autre véhicule électrique ou hybride au Maroc.

****************

Caractéristiques techniques

Énergie : électrique

Puissance fiscale (cv) : 2

Puissance maximale (ch) : 8

Boîte de vitesses : Mono-vitesse

Autonomie (km) : 75

Capacité de la batterie (kWh) : 5,5

Temps de charge (h) : 3

Finition Standard (DH) : 85.900

******************

Équipements

AFU (Aide au freinage d'urgence), Commandes de chauffage, ventilateur et warning, Siège conducteur à réglage horizontal, Rangements planche de bord, Support pour smartphone, Enjoliveurs de roues 14 pouces, Gélules de porte, Toit vitré panoramique, Combiné monochrome (vitesse, autonomie, kilométrage, messages d’alerte).

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.