Menu
Search
Samedi 22 Juin 2024
S'abonner
close
Samedi 22 Juin 2024
Menu
Search

Relance du microcrédit : 15 millions de dollars de l’IFC pour la Fondation Arrawaj

La Société financière internationale envisage d’accorder un prêt de 15 millions de dollars à la Fondation Arrawaj, la troisième plus grande institution de microfinance du pays. Ce financement a pour objectif de soutenir la relance de la microfinance au Maroc en faveur des micro et très petites entreprises ayant un accès très limité aux financements classiques, particulièrement l’entrepreneuriat des femmes et les projets dans les zones rurales.

Relance du microcrédit : 15 millions de dollars de l’IFC pour la Fondation Arrawaj
À fin 2021, le portefeuille encours d'Arrawaj s’élève à 1,54 milliard de DH en faveur de 142.000 clients.

Forte mobilisation de la Société financière internationale (IFC) en faveur de la relance du microcrédit au Maroc. Plusieurs partenariats sont en cours de développement avec des institutions de microfinance (IMF) marocaines. Le dernier en date concerne la fondation Arrawaj de la finance Inclusive, troisième principal acteur du marché marocain de microcrédit. En effet, l’IFC et Arrawaj ont convenu de s'associer pour faciliter l’accès des ménages et des petites entreprises au financement, particulièrement celles exclues des systèmes de financement classiques. Les deux parties sont dans la phase finale des négociations pour un contrat de prêt senior à hauteur de 15 millions de dollars, à accorder en dirhams à l’institution marocaine. L’IFC, qui est le bras armé de la Banque mondiale pour le secteur privé, doit approuver ce prêt en juin 2022. Ces fonds sont destinés à soutenir la Fondation Arrawaj dans sa stratégie de financement des activités génératrices de revenus, en augmentant sa capacité de prêt aux porteurs de projets, auto-entrepreneurs et petites entreprises qui ont été négativement affectés par la crise de la Covid-19.

«Les revenus des microentreprises ont été gravement touchés par les fermetures, l'incertitude accrue et le ralentissement de l'activité économique à la suite de la pandémie. Alors que l'économie commence à se redresser, ces microentreprises ont besoin d'accéder à des financements pour relancer leurs activités. Dans ce contexte, notre soutien à Arrawaj, la troisième plus grande IMF du pays, aidera les micro-entrepreneurs à surmonter les contraintes de liquidité et à retrouver leur capacité antérieure de génération de revenus», souligne l’IFC. Créée en 1996, la Fondation Arrawaj (Ex-Albaraka) a été autorisée à exercer les activités de microcrédit par arrêté ministériel du 10 mars 2000. Elle a essentiellement pour objet de distribuer des microcrédits et d’effectuer au profit de ses clients, toute opération financière et para-financière connexe, notamment la formation, le conseil, l’assistance technique ainsi que la distribution de contrats d’assurances de personnes et de dommages. Depuis le démarrage de ses activités jusqu’à fin 2021, Arrawaj a distribué 16,15 milliards de DH de crédits au profit de plus de 1,84 million micro-entreprises, dont 1 million gérées par des femmes et 820.000 situées dans des zones rurales, actives principalement dans les secteurs du commerce, de l’agriculture et des services. À fin 2021, son portefeuille encours s’élève à 1,54 milliard de DH en faveur de 142.000 clients. Arrawaj compte, en outre, 14 directions régionales, 211 agences dont 106 établies dans le monde rural, pour un effectif global de 2.031 personnes.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.