Menu
Search
Vendredi 14 Juin 2024
S'abonner
close
Vendredi 14 Juin 2024
Menu
Search

SIEL : Rencontre littéraire entre Giuseppe Goffredo et Rachid Khaless

Dans le cadre de la 27e édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL), l'Institut culturel italien de Rabat a préparé une riche programmation littéraire, en invitant des éditeurs, écrivains et poètes italiens pour dialoguer avec leurs homologues marocains.

SIEL : Rencontre littéraire entre Giuseppe Goffredo et Rachid Khaless
Giuseppe Goffredo et Rachid Khaless

Le programme de rencontres maroco-italiennes a été préparé, conjointement, par la directrice de l’Institut culturel italien, Carmela Callea, et le poète marocain Hassan Nejmi. Ce dernier s’est dit très heureux d’avoir l’opportunité de travailler avec Mme Carmela, afin que l’Italie soit présente en force au Salon du livre avec une série de rencontres abordant la thématique de «La Méditerranée : Pont entre les cultures». «Ce programme a pu être concrétisé grâce à Mme Carmela qui est très ouverte à toutes les expériences pouvant rapprocher les deux pays. Elle estime laisser une trace symbolique, culturelle et de valeur que nous allons voir et toucher dans de futurs programmes culturels, littéraires et créatifs à l’avenir», souligne Hassan Najmi.

À l’instar de ces rendez-vous a eu lieu une rencontre assez particulière. Celle qui a fait rencontrer deux grands poètes et romanciers, Giuseppe Goffredo et Rachid Khaless, vu leur parcours et leur produit fructueux dans le domaine de l’écriture, qu’elle soit poétique ou littéraire. L’idée, comme l’a précisé Hassan Nejmi, n’était pas de faire venir des écrivains italiens pour parler de leurs écrits avec un public qui comprend l’italien. «Car, cette expérience sera très restreinte et ne va pas cibler une large assistance. D’où le fait d'avoir pensé à élargir ces discussions entre écrivains, poètes et artistes, avec une profondeur historique, civilisationnelle et humaine qui peut construire des ponts très solides entre les deux pays et pourquoi pas aboutir, parfois, à des projets mutuels». Pour cela, le romancier, poète et auteur de théâtre Giuseppe Goffredo a insisté sur le fait d’avoir une connaissance plus profonde de l’autre. «Nous avons besoin d’avoir plus de confiance l’un à l’autre. Car c’est ce qui manque chez les poètes de la Méditerranée. Par exemple, moi et Rachid, nous sommes des poètes dissidents et nous voulons ouvrir d’autres portes et fenêtres dans la Méditerranée qui est d’une richesse impressionnante.

Et je saisis cette occasion pour remercier Carmela d’avoir permis ce dialogue. Car, chaque poète est un univers à part. C’est pour cela que nous devons créer un pont culturel entre ces pays. Avec cela, le regard peut changer, ainsi que les stéréotypes et les préjugés sur les autres», précise Giuseppe Goffredo. De son côté, le professeur universitaire, poète et romancier Rachid Khaless, qui figure parmi les rares poètes au Maroc qui mérite le nom de dissident et triomphe à la valeur de la poésie dans l'écriture et dans la vie, est aussi convaincu que le dialogue interculturel est indispensable pour comprendre en profondeur la perception globale de l'autre. «C’est une rencontre qui va réparer une paresse ou un oubli et qui va, surtout à mon sens, initier tout un travail, celui de l’imaginaire et de la pensée entre deux créateurs des deux rives de la Méditerranée.

C’est la raison pour laquelle la présence de Goffredo me paraît un pont essentiel dans cette collaboration que je souhaite riche et qu’elle prenne des dimensions plus grandes, de sorte qu’elles permettent à deux poètes, deux écrivains, deux artistes d’initier des projets sur une durée importante qu’il faudra présenter lors d’un événement futur». Cet échange culturel spontané, d’amitié et de fraternité poétique et littéraire était parsemé de lectures de textes poétiques des deux poètes, soulevant des problématiques d’actualité, dont la guerre, la paix, l’immigration, entre autres. Par ailleurs, en plus de l'exposition de publications de prestigieuses maisons d'édition italiennes, le Pavillon de l'Institut culturel italien de Rabat présente un espace dédié à la haute couture italienne intitulé «De la mode au livre», puis un deuxième espace dédié à la gastronomie italienne intitulé «Dalla Cuisine au Livre».

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.