Menu
Search
Lundi 22 Avril 2024
S'abonner
close
Lundi 22 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Économie

Saham Assurance Maroc deviendra Sanlam Maroc cette année

Suite au feu vert de l’Assemblée générale extraordinaire fin 2021, le changement de dénomination de Saham Assurance Maroc à Sanlam Maroc sera actée cette année. L’opération de rebranding devra être accompagnée par le déploiement d’une grande campagne de communication. La filiale marocaine est considérée comme la locomotive du groupe sur le continent, hors Afrique du Sud. Ce positionnement a été confirmé en 2021, avec un chiffre d’affaires global de 5,62 milliards de DH, en hausse de 9,7%.

Saham Assurance Maroc deviendra Sanlam Maroc cette année
«Les résultats 2021 nous confortent dans notre stratégie, construite autour de deux axes : la croissance profitable et la qualité de services», souligne Yahia Chraïbi, DG de la compagnie. Ph. Hicham Seddik

Le changement de dénomination de Saham Assurance Maroc en Sanlam Maroc sera acté cette année. Cette opération fait suite à l’approbation par l’Assemblée générale extraordinaire tenue le 28 décembre 2021 de la décision d’adopter le nouveau nom pour la compagnie qui fait partie du groupe sud-africain Sanlam depuis 2018, avec une participation de 61,7%. Selon une source auprès de Saham Assurance Maroc, l’opération de rebranding de la filiale marocaine doit démarrer courant 2022 et concernera tout le réseau de près de 500 agents généraux. À l’instar du rebranding des autres filiales Saham Assurance, le changement de nom au Maroc devra être marqué par le déploiement d’une grande campagne de communication. La filiale marocaine est considérée comme la locomotive du groupe sur le continent, hors Afrique du Sud. Ce positionnement a été confirmé en 2021, avec un chiffre d’affaires global de 5,62 milliards de DH, en hausse de 9,7% par rapport à fin 2020. Le résultat net a, lui, bondi de 79,3% à 359,8 millions de DH.

«2021 aura été une année importante pour Saham Assurance Maroc, au cours de laquelle la compagnie a pu renforcer son leadership, en particulier dans l’activité Non-Vie, le cœur de métier de Saham : 83% de l’activité», se félicite Yahia Chraïbi. Le directeur général de Saham Assurance s’exprimait le 15 mars, lors de la présentation à Casablanca des résultats annuels. D’ailleurs, au niveau de la branche Non-Vie, la compagnie fait mieux que la croissance du marché, avec une hausse de 9,2% du chiffre d’affaires à 4,70 milliards de DH, soit 2 points de plus que la croissance du marché (7,2%). «Cette performance est tirée par l’automobile et la santé, deux segments où nous conservons notre place de leader depuis plus de 10 ans», détaille Yahia Chraïbi. L’Automobile pèse, en effet, 54% dans les primes émises Non-Vie par Saham Assurance en 2021. Ce segment a progressé de 8,2%, contre 7,8% pour le marché assurance auto, dont la filiale Sanlam détient une part de plus de 20%. Pour la santé, Saham Assurance enregistre une augmentation de 9,3%, contre 7,5% pour le secteur.

La Santé représente 24% des primes émises Non-Vie de Saham Assurance. «Concernant l’activité Risques Entreprises, qui représente 22% des primes émises Non-Vie, c’est un segment sur lequel nous sommes moins bien positionnés. Grâce à l’intégration dans le groupe Sanlam, de son soutien en termes d’outils et de capacité en réassurance, nous souhaitons évoluer très fortement sur ce segment pour devenir un acteur majeur sur le marché de marocain», détaille Yahia Chraïbi. Pour ce qui est de l’activité Vie, une nouvelle dynamique a été amorcée selon le top management de l’entreprise. Le chiffre d’affaires de cette activité s’est établi à 919 millions de DH, en hausse de 12,2% par rapport à fin 2020.

La Retraite représente 68% des primes émises Vie contre 32% pour l’assurance Décès. «Dans l’activité Vie, la répartition entre l’Épargne et la Prévoyance a évolué en faveur de la prévoyance. Auparavant, l’Épargne représentait 77% contre 23% pour la Prévoyance. C’est un choix stratégique», a précisé Mohamed Afifi, directeur général délégué. Selon lui, sur la partie Épargne, les marges sont faibles, voire quasi nulles. En revanche, pour la Prévoyance (décès), elle présente un potentiel de marges significatives. Plusieurs offres ont été ainsi lancées capitalisant, notamment, sur le positionnement de la compagnie dans le secteur de la santé. Outre l’offre, Saham Assurance diversifie également les canaux de distribution. De la bancassurance au réseau classique, l’entreprise s’appuie désormais sur une force commerciale de proximité (démarcheurs) pour la distribution des produits d’assurance Vie. «Globalement, les résultats 2021 nous confortent dans notre stratégie, construite autour de deux axes : la croissance profitable, en améliorant la rentabilité sur toutes les branches, et la qualité de services et d’expérience client», indique Yahia Chraïbi. À noter que le Conseil d’administration propose à l’Assemblée générale ordinaire la mise en distribution d’un dividende de 35 dirhams par action, en hausse de 15 dirhams par rapport à 2020.

Lisez nos e-Papers