Menu
Search
Samedi 02 Mars 2024
S'abonner
close
Samedi 02 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Automobile

Toyota lance le plus grand système de stockage d’énergie large spectre au monde

Le nouveau système de stockage permet la réutilisation de batteries automobiles présentant d’importantes différences en termes de capacité et de performances, et ce jusqu’à leur pleine capacité et quel que soit leur degré de détérioration.

Toyota lance le plus grand système de stockage d’énergie large spectre au monde
Le nouveau système vise à exploiter des batteries de stockage d’énergie de réseau pour des opérations de décharge et de recharge.

La mobilité propre ne se limite pas uniquement aux véhicules électriques. Le stockage de l’énergie dans des batteries à forte capacité fait également partie des challenges et des mesures mises en œuvre en faveur de la réduction des émissions de CO2. Dans ce cadre, Toyota Motor Corporation (Toyota), en collaboration avec l’entreprise japonaise Jera, viennent d’annoncer la construction et le lancement du premier système de stockage d’énergie large spectre «de grande capacité au monde», selon Toyota. Ce système, construit à partir de batteries provenant de véhicules électrifiés (HEV, PHEV, BEV, FCEV) et relié au réseau électrique grand public, vient d’entrer en service. Le nouveau système de stockage est doté d’une fonction baptisée «large spectre», laquelle permet la réutilisation de batteries automobiles présentant d’importantes différences en termes de capacité et de performances, et ce, jusqu’à leur pleine capacité et quel que soit leur degré de détérioration. La fonction «large spectre», mise au point par Toyota Central R&D Labs, repose sur un dispositif capable de contrôler librement la décharge d’énergie en activant et en désactivant le flux d’électricité (dérivation) en quelques microsecondes grâce à des batteries reliées en série.

En outre, la fonction «large spectre» permet également d’obtenir un courant CA provenant directement des batteries, tandis que la réutilisation des onduleurs embarqués élimine le besoin d’un conditionneur d’énergie (PCS). Cela contribue à réduire les coûts et à éviter la perte de puissance observée lors de la conversion du courant alternatif en courant continu par un PCS, avec pour objectif d’utiliser l’énergie de manière plus efficace. Le projet vise à exploiter des batteries de stockage d’énergie de réseau pour des opérations de décharge et de recharge. Toyota et Jera se sont fixé pour objectif de fournir environ 100.000 kWh d’électricité à l’horizon 2025, ce qui permettra non seulement de réduire le coût global du système de stockage d’énergie, mais également de contribuer à la baisse des émissions de CO2. Par ailleurs, Jera développe un processus à faible impact environnemental pour le recyclage des batteries lithium-ion des véhicules électrifiés, projet que Toyota entend soutenir en mobilisant son expertise et ses connaissances acquises à ce jour par le biais de ses initiatives dédiées au recyclage des batteries.

Grâce à la récupération des batteries usagées et à la réutilisation des ressources, les deux partenaires espèrent accélérer les efforts mis en œuvre en faveur d’une société fondée sur le recyclage des ressources. À rappeler que Toyota promeut activement les véhicules électrifiés et œuvre en faveur d’une utilisation efficace des batteries, notamment via le réemploi des batteries de ces véhicules, en vue du développement d’une infrastructure sociétale soutenant l’adoption généralisée des véhicules électrifiés, renforçant le recours aux énergies renouvelables et favorisant le recyclage des ressources dans un objectif de neutralité carbone.

Lisez nos e-Papers