Menu
Search
Samedi 13 Juillet 2024
S'abonner
close
Samedi 13 Juillet 2024
Menu
Search

2022, nouvelle année record pour le marché marocain des assurances

Après une année 2021 record, le secteur des assurances et de réassurance fait encore mieux en 2022, avec 54,89 milliards de DH de primes (hors réassureurs exclusifs), en hausse de 9,3% sur un an. Cette croissance est portée par l’assurance Vie (+11,5%) essentiellement les contrats d’épargne en DH (+17,3%) au moment où les supports en unités de compte ont chuté de 29,7% après plusieurs années de dynamique soutenue. L’activité Non-Vie a également progressé, mais moins vite (7,5% à 29,32 milliards de DH), avec une bonne évolution pour l’automobile (+7%).

2022, nouvelle année record pour le marché marocain des assurances

Nouvelle année record pour l'assurance au Maroc. En 2022, les primes globales enregistrées par les compagnies d’assurances et de réassurance (hors réassureurs exclusifs) ont atteint 54,89 milliards de DH, en hausse de 9,3% sur un an. Cette croissance est portée par l’assurance Vie, dont les primes se sont renforcées de 11,5% à 25,56 milliards de DH, devant l’activité Non-Vie qui a progressé de 7,5% à 29,32 milliards. Les deux branches affichent également des niveaux historiques. Pour la branche Vie, les contrats d’épargne en dirhams ont drainé 21,13 milliards de DH, marquant une forte progression pour la deuxième année consécutive, cette fois de 17,3%, après 12,2% en 2021. En revanche, les supports en unités de compte ont chuté de 29,7% à 1,2 milliard de DH marquant la fin d’une dynamique soutenue observée ces dernières années (à titre indicatif : +20% en 2021) En outre, les primes de l’assurance décès ont enregistré une petite hausse de 0,6% à 3,23 milliards de DH.

S’agissant de l’activité Non-Vie, qui a poursuivi sa croissance en 2022, l’automobile reste, de loin, la branche la plus importante. L’assurance automobile a, d’ailleurs, enregistré un volume de primes de 13,88 milliards de dirhams, soit une croissance d’environ 7%. Les assurances liées aux «Accidents corporels» se sont, elles, renforcées de 6,4% à 5,07 milliards de DH. La tendance haussière des primes a concerné tous les segments de la Non-Vie, notamment les accidents du travail et maladies professionnelles (AT & MP : +7,1% à 2,48 milliards), l’assurance Incendie (2% à 2,09 milliards) et surtout le Transport (+21,1% à 855,8 millions). À noter aussi que la garantie obligatoire contre les conséquences d’événements catastrophiques a généré, pour sa troisième année de mise en œuvre, 554,3 millions de DH de primes, en augmentation de 6,2%.

Ainsi, l’analyse des primes enregistrées en 2022 montre que l’épargne en dirhams continue d’être le premier segment du marché en termes de chiffre d’affaires, devant l’automobile et les accidents corporels. Pour ce qui est des placements du secteur des assurances, l’encours total a cumulé 195,62 milliards de DH à fin décembre 2022, en hausse de 0,6% en glissement trimestriel, selon les dernières statistiques publiées par l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS).

 

>> Lire aussi : Assurances : Un chiffre d'affaires annuel record attendu pour 2022

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.