Menu
Search
Vendredi 01 Mars 2024
S'abonner
close
Vendredi 01 Mars 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Culture

Aji Thdm : Rabat retrouve son festival d’humour ramadanesque

Aprés trois ans d’absence, Aji Thdm revient pour une 6e édition. Le festival d’humour donne rendez-vous à  son public durant ce mois de Ramadan afin de digérer le f’tour tout en humour, du 30 mars au 2 avril au Théâtre National Mohammed V à  Rabat.

Aji Thdm : Rabat retrouve son festival d’humour ramadanesque
Ph : Saouri

Sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, et dans le cadre des festivités de Rabat, Capitale Africaine de la culture, le Festival du rire de Rabat Aji Thdm est de retour avec Les Inqualifiables pour sa 6e édition avec la participation d’une pleiade d’humoristes marocains et subsahariens. Le Festival propose du partage et de la bonne humeur aux soirées ramadanesques des Rbatis, Amine et Oubeid ont réuni la plus belle brochette d’humoristes d’ici et d’ailleurs qui puisse se faire afin d’inviter le public à venir partager des moments de rire. 

En effet, plusieurs personnalités du stand-up ont répondu présent dont Oualas, Oussama Ramzi, Haytam Miftah, Driss et Mehdi ou encore Ramatoulay. Ainsi, les Rbatis auront rendez-vous avec un spectacle d’ouverture animé par « Les Inqualifiables » le 30 mars, le spectacle de Zouhair Zair le 31 mars, le gala « Subsahara Rire » le 1er avril et un gala marocain le 2 avril.

Aji Thdm, un festival aux ambitions africaines

A cette occasion, Obeid Hlal et Amine Belghazi, ainsi que Oussama Ramzi, ont tenu une conférence, jeudi 23 mars au Théâtre National Mohammed V afin d’annoncer officiellement le coup d’envoi de cette 6e édition tant attendue. “Un rêve d’enfant”, pour Obeid qui se réjouit du retour de ce festival propre à la capitale afin de redonner à l’humour sa place et notamment lors de la période du Ramadan. “On est fier de dire que Rabat a désormais son propre festival qui accueille diverses humoristes et comédiens. La particularité de cette 6e édition est qu’elle fait partie des festivités de Rabat, en tant que Capitale Africaine de la Culture”, a-t-il déclaré.

Pour Amine, la vision à long terme est celle de rendre le festival “international” avec une ouverture sur l’Afrique. “Il y a peu de festivals dans le continent africain et nous voulons y remédier. Il est temps de s’ouvrir et de donner l’occasion à un artiste africain ou local sa chance de briller”, souligne-t-il, ajoutant que l’objectif est d’acquérir la même notoriété que le Marrakech du rire et de permettre à chaque ville d’avoir son propre festival. Le duo incontournable donne rendez-vous à son public de cœur, dès le 30 mars, pour des soirées ramadanesques qui promettent des rires à gorge déployée.

Lire aussi : Report de l'édition 2023 du Marrakech du rire