Menu
Search
Lundi 20 Mai 2024
S'abonner
close

Baccalauréat 2023 : le taux de réussite recule à 74%

Le ministère de l'Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports a annoncé jeudi que le nombre de candidats scolarisés de l'enseignement public et privé, qui ont passé avec succès les épreuves des sessions ordinaires et de rattrapage, a atteint 304.068 au titre de l'année 2023.

Baccalauréat 2023 : le taux de réussite recule à 74%

Le taux de réussite dans les sessions ordinaires et de rattrapage a atteint 73,99%, contre 78,84% en 2022, a indiqué le ministère dans un communiqué, notant un recul de 4,85 points. Un total de 58.780 candidats scolarisés ont réussi les épreuves de la session de rattrapage, a précisé le ministère, avec un taux de présence de 94,34% lors de cette session.

Selon la même source, le nombre de candidats libres ayant réussi les épreuves de cette session a atteint 13.025 avec un taux de présence de 62,17%. Ainsi, le nombre de candidats libres ayant réussi les deux sessions a atteint 34.364 avec un taux de réussite de 43,02%, contre 46,99% en 2022, soit un recul de 3,97%.

S'agissant des filières scientifiques et techniques, le ministère a noté une réussite de 68,89% chez les les candidats scolarisés ayant passé les sessions ordinaires et de rattrapage. Un taux de réussite de 83,86% a, en outre, été enregistré chez les filières des lettres et de l’enseignement originel et un taux de 82,14% a été noté chez les filières internationales du baccalauréat marocain. Enfin, le baccalauréat professionnel a enregistré un taux de réussite de 68,71%.

Le ministère a salué, à cette occasion, l'implication exemplaire des responsable de l'éducation et de la formation dans la mise en œuvre des mesures visant à renforcer la crédibilité du baccalauréat marocain et à garantir l'égalité des chances. Le ministère a exprimé sa grande appréciation pour les efforts des familles, des autorités locales et de sécurité, et de toutes les personnes ayant veillé à ce que les épreuves se déroulent dans les meilleures conditions, sans oublier les efforts des médias qui ont accompagné les différentes étapes de ces épreuves.


A lire aussi : Baccalauréat 2023 : lutte contre la fraude, numérisation... Benmoussa fait le point​

Lisez nos e-Papers