Menu
Search
Dimanche 25 Février 2024
S'abonner
close
Dimanche 25 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Nation

Bilan satisfaisant de la phase II du programme de coopération maroco-américain

La cérémonie officielle de clôture du programme de coopération maroco-américain (MCA-Maroc), Compact II, s'est tenue, jeudi à Rabat. La clôture de ce programme a été l'occasion de faire le point sur les réalisations importantes accomplies depuis 2017, date de lancement de ce partenariat doté d'une enveloppe de 460 millions de dollars par la Millennium Challenge Corporation (MCC). Le Maroc avait également contribué à ce programme qui a bénéficié à 800.000 personnes, à hauteur de 120 millions de dollars.

Bilan satisfaisant de la phase II du programme de coopération maroco-américain

Jamila, 50 ans, veuve, de Sidi Kacem. Cette femme a pu obtenir sa part d’héritage et un terrain qu’elle va pouvoir gérer aujourd’hui avec sa fille. Bien plus qu’un héritage, cela représente une ouverture de vie pour elle et pour toute sa famille. Adil, ancien élève du collège Abi Bakr Razi à Tétouan, est un dessinateur né. Pour manque de bons résultats scolaires, il a dû abandonner l’école à l’âge de 14 ans. Avec la réhabilitation de son établissement grâce au programme «Attahadi», qui offre des activités parascolaires, Adil a repris goût à l’apprentissage. Ses résultats scolaires se sont améliorés. À l’âge de 17 ans, aujourd’hui, il est classé troisième de son lycée. Ces deux parcours donnent un aperçu de la réussite du deuxième programme de coopération entre le gouvernement du Maroc et les États-Unis d’Amérique via la Millennium Challenge Corporation (Compact II). Programme qui touche à sa fin au bout de ce mois de mars.

La cérémonie officielle de clôture de ce programme de coopération lancé depuis 2017, s’étalant sur 5 ans, a eu lieu jeudi à Rabat et les résultats enregistrés ont été qualifiés, à cette occasion, de très satisfaisants. «Nous prévoyons que le Compact améliore la vie de plus de 800.000 marocains», a-t-il été annoncé à cette occasion. «Faisant partie des meilleurs programmes de coopération», selon le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, dans son allocution.

Les projets qui composent le programme de coopération maroco-américain (MCA-Maroc) Compact II

Il s’agit du projet «Éducation et formation pour l’employabilité» visant l’amélioration de la qualité de l’éducation secondaire et de la formation professionnelle et leur adéquation avec les besoins du secteur productif à travers la mise en œuvre de trois activités : «Éducation secondaire», «Formation professionnelle» et «Emploi».

Le projet «Productivité du foncier» visant, quant à lui, l’amélioration de la gouvernance et de la productivité du foncier rural et industriel en vue de mieux répondre aux besoins des entrepreneurs et de renforcer son attractivité de l’investissement grâce à la mise en œuvre de trois activités : «Foncier industriel», «Foncier rural» et «Gouvernance du foncier». Justement, lors de cette cérémonie annonçant la clôture du Compact II du programme MCA-Maroc, les différentes parties prenantes ont mis en avant les réalisations importantes accomplies dans le cadre de ce programme. Programme doté, rappelons-le, d'une enveloppe de 460 millions de dollars par la Millennium Challenge Corporation (MCC), à laquelle s'ajoute une contribution du gouvernement marocain d'un montant dépassant 120 millions de dollars. Ce qui représente environ le double du seuil fixé au départ de l’ordre de 67,5 millions de dollars, l’équivalent du minimum fixé à 15% de la contribution américaine.

Présidant la cérémonie de clôture, M. Akhannouch a affirmé qu’il s'agit d'un programme qui œuvre à avoir un impact direct sur la population et qui a été élaboré sur la base de plusieurs études approfondies concernant les besoins de la population. Ainsi, ce programme s’est fixé pour objectif de soutenir et d'appuyer le capital humain, la formation professionnelle et la formation académique afin d’autonomiser le monde rural et de permettre l’accès à la propriété et à l’investissement, notamment dans les zones industrielles, a-t-il expliqué. Cependant, insiste le Chef du gouvernement, le plus important reste la façon de gérer ce programme, confié à une Agence qui se charge de l’exécution d’objectifs précis et termine par leur réalisation. «Cela a changé la mentalité de travail de bon nombre d’administrations. Ce qui est plus important que le financement. Aussi, cela a contribué à changer la vie dans les villages de pêche, assuré l’approvisionnement en eau en installant des puits… ce qui a eu des rendements très concrets. J’ai travaillé au sein du programme Compact I, et j’ai pu constater les efforts fournis et déployés lors du programme Compact II, qui se sont focalisés sur l’encouragement et la valorisation des ressources humaines», s’est-il félicité.

Les investissements ont amélioré la vie de plus de deux millions de Marocains 

De son côté, la présidente-directrice générale de la MCC, Alice Albright, qui a fait le déplacement à Rabat depuis Washington à l’occasion de la clôture du compact II du programme MCA-Maroc, a indiqué que «le partenariat avec le Royaume a commencé dès les débuts de la MCC, notamment deux ans après la création de l'Agence. Ensemble, nous avons investi dans des terrains, des parcs industriels, des titres fonciers et dans l'éducation. Depuis le début de notre partenariat avec le Maroc, la MCC a investi plus d'un milliard de dollars américains, l'investissement le plus important de l'Agence», a-t-elle souligné. Ces investissements ont amélioré la vie de plus de deux millions de Marocains et c'est tout l'intérêt de cette coopération, s'est félicitée Mme Albright, ajoutant que «nous y sommes parvenus en améliorant la qualité de l'éducation et en veillant à ce que les Marocains soient formés pour les emplois d'aujourd'hui et le reste du 21e siècle».

La directrice générale de l’Agence MCA-Moroc, Malika Laasri, a insisté, pour sa part, sur l’esprit de coopération et le travail en synergie entre MCA-Maroc et MCC. «Ensemble, nous avons réussi à réaliser les objectifs du Compact 2 et cela malgré de multiples challenges, parmi lesquels la pandémie de Covid-19 ainsi que les récents bouleversements internationaux en Europe, et enfin un taux de décaissement qui, il y a 3 ans, était encore à moins de 10%. Notre engagement n'a jamais fléchi et à chaque obstacle, notre équipe a su se réadapter et innover afin d'obtenir les résultats qui étaient attendus de nous. C'est donc avec honneur et fierté que je peux aujourd'hui annoncer un taux de réalisation du Compact à 95%», a-t-elle déclaré avec émotion, les larmes aux yeux, se rappelant les membres de son équipe perdus au cours de cette aventure. Elle a beaucoup insisté sur le taux d’exécution qu’elle dit avoir dépassé les 95% et qui a permis de toucher environ 800.000 personnes en lien avec les différents projets, que ce soit le développement du capital humain ou la productivité du foncier. Cependant, la question qui se pose est de savoir quelle sera la prochaine étape après la clôture de ce programme.

L’Agence MCA-Maroc sera liquidée après le transfert des projets aux parties prenantes 

Ce qui reste maintenant, c’est la liquidation de l’Agence MCA-Maroc, indique Malika Laasri. «Or pendant 120 jours, il sera procédé au transfert de tous les projets aux parties prenantes au niveau des différents ministères et au niveau du secteur privé. Car le gouvernement s’est engagé à dupliquer le modèle réalisé à travers ce programme dans toutes les autres régions du Maroc», nous a-t-elle expliqué. Ainsi, la clôture sera effective par la dissolution de l’Agence MCA-Moroc (comme c’était le cas au terme du programme Compact I qui était piloté par l'Agence du partenariat et du progrès), structure créée ayant pour seul et unique but de piloter les projets réalisés par le don américain. Le Compact II du programme MCA-Maroc, lancé en 2017, arrivera ainsi officiellement à terme en date du 31 mars 2023, conformément aux dispositions de la convention conclue avec la MCC.

À cet égard, un décret-loi a été émis, relatif à la dissolution et la liquidation de l’Agence MCA-Morroco, en vertu des dispositions de la loi portant création de l’Agence. L’opération de liquidation de l’Agence sera parachevée au 29 juillet 2023. Cependant, l’on parle déjà de la préparation pour la soumission par le gouvernement marocain pour une troisième phase de ce programme. Dans ce sens, le Chef du gouvernement a déclaré que «ce programme est un modèle réussi qui a donné d’importants résultats» et a émis l'espoir que les programmes Compact ouvrent la voie à de nouvelles perspectives de coopération entre le Maroc et la MCC.